Vous êtes ici : AccueilAssurance autoActualiteAuto: répression sur les femmes

Auto: répression sur les femmes

Jusqu'à présent, la prime d'assurance auto des femmes est moins chère que celles des hommes. Vous ne le saviez peut-être pas. Aucun sexisme dans ces tarifs réduit: les assureurs auto ont une judicieuse raison de l'appliquer. Sauf que: la cour européenne de justice décide qu'ils ne sont pas "réduits", mais "préférentiels". Tarifs des assurances voiture, sécurité des routes, quelles seront les conséquences...?

Pourquoi les femmes paient moins cher

En tant qu'homme, avec le même âge, égale expérience de conduite, coefficient réduction/majoration identique, et aucun sinistre, vous payez votre assurance auto plus cher qu'une femme ayant exactement le même profil que vous, même si vous habitez et travaillez au même endroit, avec le même usage de votre voiture.  Vérifiez-le en faisant deux comparatifs de devis assurance auto: un en vous appelant "Monsieur", et le même en vous appelant "Madame".

Elles conduisent "moins coûteux"!

Si les assureurs appliquent ce tarif minoré aux femmes, c'est pour une bonne raison. Pas parce qu'elles sont jolies, bien maquillées et battent des cils.
Le vieux dicton "femme au volant mort au tournant" -pour le coup sexiste lui- a vécu. En fait, statistiques à l'appui, les assureurs auto démontrent depuis longtemps que le coût des sinistres imputables aux femmes est largement inférieur à celui des hommes. Et surtout, que les hommes sont responsables en plus grande majorité des sinistres corporels!

Sexisme: 0, statistiques: 1

En s'appuyant sur ces statistiques, les assureurs automobile, qu'ils soient mutuelle auto (statut mutualiste) ou assurance auto (statut privé), considèrent que cette population de conducteurs - conductrices pour être exact – peut payer moins cher, puisqu'elle coûte moins cher aux assurances, aux assurés, et à l'État, donc à nos impôts. N'oublions pas en effet que l'État participe: coûts des personnels de secours, occupation des matériels hospitaliers, réparation des équipements etc...

Les assurances automobile "récompensent" les femmes, tout comme elles récompensent les bons conducteurs – des deux sexes- avec le système de bonus, et pénalisent les "hommes" tout comme elles pénalisent les mauvais conducteurs, les malussés, les jeunes conducteurs ayant peu d'expérience: bref tous les profils représentant un  plus gros risque pour les autres, sur les routes et autres voies de circulation.

Injustice sexiste, discrimination?

En tout cas, c'est ce que croit la cour de justice Européenne... Pour elle, la différence de tarif assurance auto entre homme et femme  relève de la discrimination entre les sexes.

Baisse des tarifs assurance auto "hommes"?

Fondée sur cet avis, la cour européenne de justice impose aux  assureurs  de ne plus appliquer ce critère à leurs tarifs assurance ou mutuelle auto, à partir du 21 décembre 2012.
On pourrait s'attendre à une baisse du tarif pour les hommes. Que nenni: les assureurs ne compenseront pas le risque largement démontré, que représentent les hommes au volant. Seule solution pour appliquer le jugement: augmenter les femmes.
Eh oui, dans un univers où on prône, à grand renfort d'amendes, la conduite "responsable et sécuritaire", on choisit de punir les "bons conducteurs". Et surtout, on choisit de cesser de sanctionner ceux qui causent les accidents les plus coûteux, et les plus graves.

Jugement bien ou mal fondé?

Cet avis de la cour européenne se fonde sur une interprétation: où commence  la discrimination, et où finit-elle...
Plutôt que sur des faits: les statistiques des accidents / coûts / responsabilité.
Pouvons-nous nous réjouir que la cour de justice européenne, censée réguler les valeurs de la société, privilégie la notion de discrimination  à celle de bon comportement du citoyen?
Cette instance, qui doit nous protéger, n'est-elle pas en train d'agir contre la sécurité des routes?
Car cette question n'est pas qu'une simple question de prix d'assurance auto. Il faut y voir, avant tout, qu'on  supprime un moyen de réfréner  les conduites accidentogènes.

Et si on suit le raisonnement de ce jugement, alors, pourquoi ne pas considérer comme discriminatoire les tarifs appliqués aux jeunes conducteurs, les malus, les résiliations fondées sur le nombre de sinistre etc.? On peut aller loin...
Et on peut aussi retourner l'argument: il est discriminatoire de pénaliser la partie de la population qui se comporte mieux, pour financer les conséquences de ceux qui ont de mauvais comportements. Donnez votre avis sur la discussion Face Book...

 Actualités Assurance Auto
Si la garantie vol couvre votre voiture contre le vol et la tentative de vol, elle ne prend pas en compte les objets à l'intérieur du véhicule, ni même les accessoires du véhicule. Que…
La garantie assistance de l'assurance auto assure à son souscripteur une aide matérielle mais aussi financière en cas de panne ou d'accident avec son auto. En cas d'accident, cette garantie…
Arrivée pour concurrencer les citadines comme la Fiat 500, la série 1 de BMW, ou encore Citroën avec sa DS3 mais surtout Mini, l'indétrônable du segment des citadines depuis 10 ans,…