Vous êtes ici : AccueilAssurance autoActualiteAutomobilistes VS État

Automobilistes VS État

Les radars, voilà une belle source de revenus pour l'État. Et elle n'est pas prête de tarir! L'année prochaine, les radars devront flasher de plus belle, afin d'assurer un revenu record: 713 millions d'euros dans les caisses! Mais les automobilistes ne comptent pas se laisser faire, le site racontemoitonradar.com compte bien s'attaquer au géant, pierre par pierre... enfin, radar par radar!

Alors que les radars assurent toujours le pactole à l'État, la hausse des flashs ne s'arrête plus. Avec les nouveaux radars, l'État a trouvé comment s'assurer un retour sur investissement record! KelAssur, votre comparateur d'assurances auto, vous dit tout.

Recettes des radars: vers un record en 2013

S'il existe bien un secteur qui ne connait pas la crise, c'est les radars. Les revenus en découlant ne cessent de croître, et le gouvernement redouble d'efforts pour les entretenir. En 2013, les recettes devraient atteindre 713 millions d'euros. Pas étonnant, quand on sait que sur cette année, les infractions ont augmenté de 15%! En tout et pour tout, les amendes liées aux radars devraient augmenter de 17%, pour atteindre 613 millions d'euros. Les 100 millions manquants, c'est les amendes majorées prévues...

Des chiffres qui s'expliquent par plusieurs éléments.

Plus de radars=plus de flashs!

Fin 2011, la France comptait autour de 4 000 radars. Fin 2013, elle devrait en avoir 6 620 (radars fixes et mobiles confondus)! Il est donc normal de compter plus de flash, non?

Quand la sécurité routière parle d'un relâchement des conducteurs, légitimant la mise en place de nouveaux radars, nous, on penche plutôt pour une meilleure capacité à les constater les dépassements de vitesse... De plus, toujours plus efficaces, les radars flashent de plus en plus rapidement. 

À noter que les nouveaux radars ne sont plus accompagnés d'un panneau de signalisation. Une autre explication à cette hausse des flashs?

Les étrangers paient aussi

Désormais, les étrangers paieront pour les effractions qu'ils commettent en France. Les voitures de location ne sont plus épargnées non plus, un accord entre plus de 30 pays a été signé afin que les automobilistes étrangers paient aussi les effractions commises en France. De quoi assurer d'encore meilleures recettes.

Ou va cet argent?

Au fait, ce pactole, retiré directement de la poche des automobilistes, que devient-il?

L'État a déjà prévu la répartition de ces 713 millions d'euros. 211 repartent directement aux radars, entretien et nouveaux radars confondus (ça vous réjouit hein?). 160 millions sont donnés aux collectivités territoriales pour l'équipement des transports en commun. 213 millions serviront au développement de nouvelles infrastructures de transport. 

Ça, ce n'est que pour les radars: les autres contraventions rapportent plus d'un milliard d'euros, dont près de la moitié part directement au remboursement de la dette. 

Les automobilistes se révoltent

L'association 40 millions d'automobilistes tente de contenir l'hémorragie de radars sur les routes. Ce 30 octobre, elle a lancé le site racontemoitonradar.com. Anonymement, les automobilistes peuvent dénoncer leurs radars et les déboires qui en découlent. 

Et oui, un radar, c'est bête et méchant: il ne prend en compte aucun élément contextuel, et l'automobiliste peut vite se sentir piéger par un flash inattendu, d'un radar en descente dans une zone non dangereuse par exemple... Et les vitesses maximales, en plus d'être bien souvent mal indiquées, peuvent être complètement déconnectées de la réalité et des conditions de circulation.

Le but? Remettre un rapport aux médias et aux autorités afin de dénoncer ces radars inutiles, plus piégeur que présents pour assurer la sécurité des automobilistes...

 Actualités Assurance Auto
Si la garantie vol couvre votre voiture contre le vol et la tentative de vol, elle ne prend pas en compte les objets à l'intérieur du véhicule, ni même les accessoires du véhicule. Que…
La garantie assistance de l'assurance auto assure à son souscripteur une aide matérielle mais aussi financière en cas de panne ou d'accident avec son auto. En cas d'accident, cette garantie…
Arrivée pour concurrencer les citadines comme la Fiat 500, la série 1 de BMW, ou encore Citroën avec sa DS3 mais surtout Mini, l'indétrônable du segment des citadines depuis 10 ans,…