Vous êtes ici : AccueilAssurance autoActualiteLes candidats mauvais élèves du Code de la route

Les candidats mauvais élèves du Code de la route

Le magazine Auto Plus s'est intéressé aux infractions commises par les escortes de nos candidats à la présidentielle: le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ne donnent pas l'exemple sur les routes! Flash sur les points qu'auraient dû perdre les chauffeurs des candidats en seulement deux mois, pendant que les présidentiables se livrent la bataille des points dans les sondages!

Alors que débat sur la réforme du permis de conduire est au cœur de la campagne présidentielle, un tel sondage ne pouvait être plus actuel. KelAssur, le comparateur d'assurance Auto, vous informe du classement... des pires candidats sur la route!

Le bonnet d'âne revient à...

L'escorte du président Nicolas Sarkozy! Notre actuel président et candidat pour l'élection de cette année, ou du moins son escorte, aurait dû perdre 11 points sur le permis de conduire. Sa spécialité serait de remonter les files lors de bouchons: une conduite réputée accidentogène. Elle a même été flashée à 190km/h sur l'A6 ce 8 mars 2012, alors que le président n'était pas dans la voiture.

Suivi de...

L'équipe de François Hollande, qui perd 8 points sur son permis. Même si le candidat semble respecter les limites de vitesse, c'est en ville que ses infractions ont été relevées.

Pour finir!

La troisième place est attribuée à l'escorte François Bayrou, avec 7 points en moins.

Quant à l'escorte de Marine Le Pen, elle ne perd que 3 points. Notons que la candidate est favorable à la suppression du permis à point: paradoxe, son chauffeur est le "plus sage".

Les candidats épargnés par Auto Plus

Jean-Luc Mélenchon et Éva Joly n'entrent pas dans le classement, car ils roulent sans escorte. Ce n'est pas forcément pour soutenir des convictions écologiques, car le magazine affirme qu'ils sont plus enclins à prendre un taxi que les transports en commun.

Le mot de KelAssur, votre comparateur d'assurance Auto

Si les candidats évoquent des raisons de sécurité en réponse à leurs infractions, on peut relativiser cette excuse avec l'exemple de Jacques Chirac, qui pourtant "s'est toujours montré irréprochable" selon Auto Plus.

Alors que nous subissons des sanctions de plus en plus sévères, sous prétexte de renforcement de la sécurité routière, et que l'on nous annonce l'arrivée d'un nouveau permis qui facilitera la tâche des forces de l'ordre, on peut regretter qu'à l'instar des restrictions auxquelles sont soumis les français, nos classes politiques ne montrent pas un meilleur exemple à suivre. En matière de dépenses, de niveau de salaire, ou de dépassement de vitesse et autres infractions....

 Actualités Assurance Auto
Vous avez besoin d'un travail pour financer votre permis de conduire, et du permis de conduire pour trouver un travailà Ce cercle vicieux, vous le vivez peut-être, et personne mieux que vous…
voiture écologiques pour redresser secteur auto
Le plan de soutien au secteur automobile annoncé par le gouvernement a été présenté le mercredi 25 juillet 2012. Comme prévu, il va tenter d'assurer l'avenir automobile en mettant…
Assurance auto: option bris de glace
En roulant sur la route, un gros caillou a été projeté d'un camion et a créé un impactà sur le pare-brise de votre voiture à Vous avez été victime de car-jacking et votre agresseur a…