Vous êtes ici : AccueilAssurance autoActualiteNouveau Code: conducteur, piétons et assurance auto

Nouveau Code: conducteur, piétons et assurance auto

Avec les nouvelles dispositions du code de la route, la responsabilité du conducteur automobile est étendue,  notamment face aux piétons. Mieux vaut s'informer, car même si vous pensez être de bonne foi par méconnaissance des nouvelles règles, "nul n'est censé ignoré la loi". Voici vos nouvelles responsabilités de conducteur de voiture, et les incidences pour votre assurance auto...

Le récent Décret n° 2010-1390 du 12 novembre 2010 vise  à améliorer la sécurité du piéton. Pour y parvenir, elle resserre les vis pour les conducteurs de véhicules automobiles. Avec une application immédiate, dès sa publication au Journal Officiel.

Conséquences pour l'assurance auto

En cas d'accident responsable, vous encourez les mêmes pénalisations qu'avant avec votre Assurance automobile: malus, résiliation en cas de circonstance aggravante... La différence, c'est que vous avez beaucoup plus de chance d'être en tort, car désormais, le piéton reste prioritaire sur l'automobiliste.

Nouveau code la route: priorité au piéton

Sécurité des piétons: obligation du conducteur

L'article 17 du Décret n° 2010-1390 précise:
"Tout conducteur est tenu de céder le passage, au besoin en s'arrêtant, au piéton s'engageant régulièrement dans la traversée d'une chaussée ou manifestant clairement l'intention de le faire ou circulant dans une aire piétonne ou une zone de rencontre."
C'est cette règle qui a les plus lourdes conséquences pour le conducteur, car elle déporte la part de responsabilité du piéton sur l'automobiliste, qui doit se montrer vigilant pour deux!

Les peines pour le conducteur

Pour un  simple refus de céder la priorité au piéton, vous paierez  135 euros d'amende, et vous perdrez 4 points sur votre permis. Ceci sans accident.
Car si vous heurtez un piéton: amendes de 1 500 à 75 000 euros, 2 à 5 ans de prison, retrait de 6 points, annulation / suspension de permis pour 5 ans... Sans circonstances aggravantes! Soyez bien conscient que vous êtes désormais (presque) toujours responsable.

Les peines pour le piéton

Notez que le piéton est tenu de "...s'engager régulièrement sur une chaussée ou de manifester clairement l'intention de le faire..." en respectant les règles de circulation qui le concerne. Dans le cas contraire, il peut être soumis à une sévère amende... de 4 euros. Pas très responsabilisant!

Sécurité pour tous, égalité de devoir...

Il est clair que cette nouvelle loi vise à égaliser le rapport de forces: piéton plus fragile, voiture plus responsable... Une optique louable, mais au premier abord... Car de plus près, cette nouvelle loi encourage fortement la déresponsabilisation du piéton. Et son insouciance peut causer bien du tort.

Nous l'avons tous vécu. Un piéton vêtu en noir, qui marche sur la chaussée la nuit. Freiner en urgence pour un piéton qui traverse au dernier moment, alors qu'il est caché par une voiture. Ou bien des carambolages provoqués pour éviter des piétons, etc. Sans parler des abus que certains peuvent être tentés de faire, en abusant du régime de faveur accordé aux piétons,  pour "profiter" d'un éventuel dédommagement financier.

Si cette nouvelle disposition du code la route protège davantage le piéton, une question se pose: que fait-on de sa responsabilité envers lui-même? Ou du devoir qu'il a de ne pas mettre autrui en situation de lui causer un  préjudice?
Alors plutôt que se concentrer sur la sécurité du piéton, peut-être devrait-on s'orienter vers une notion de responsabilité commune et de civisme, où la sécurité de la route et des trottoirs est l'affaire de tous: piétons, automobilistes, motards, cyclistes, amateurs de roller...

 Actualités Assurance Auto
assistance 0 km de KelAssur
Avoir un accident avant de démarrer, ça peut être à difficile. Par contre, vous des chances d'être en panne avant même de mettre la clé sur le contact! Pneu crevé, essence siffonée,…
Si la garantie vol couvre votre voiture contre le vol et la tentative de vol, elle ne prend pas en compte les objets à l'intérieur du véhicule, ni même les accessoires du véhicule. Que…
La garantie assistance de l'assurance auto assure à son souscripteur une aide matérielle mais aussi financière en cas de panne ou d'accident avec son auto. En cas d'accident, cette garantie…