Vous êtes ici : AccueilAssurance autoActualiteRentes aux accidentés de la route et assurance auto

Rentes aux accidentés de la route et assurance auto

Dès le 1er janvier 2013, la revalorisation des rentes aux victimes d'accidents de la route selon le niveau de l'inflation reviendra aux assurances auto et assurances deux-roues. De quoi soulager le FGAO, responsable de la prise en charge des victimes d'accidents dont le responsable n'est pas connu ou pas assuré. 

Les assurances auto et les assurances moto vont devoir prendre en charge la revalorisation annuelle des rentes aux accidentés de la route. Quelles seront les conséquences sur vos contrats d'assurances auto? KelAssur, votre comparateur d'assurances voiture, vous dit tout.

Le FGAO n'assure plus la revalorisation des rentes

Les conséquences d'un accident de la circulation peuvent être très graves. En cas de dommages corporels lourds, l'état de santé de l'assuré peut par exemple exiger l'assistance d'une aide à domicile. Le coût chiffre alors facilement en millions d'euros, surtout si l'accidenté est une personne jeune...

Alors qu'auparavant la plupart des indemnisations se touchaient via une prime unique, aujourd'hui, ces sommes sont souvent versées sous forme de rentes. On estime le montant annuel moyen d'une rente à 30 000€/an, sachant que ces dernières s'étalent généralement sur des durées très longues (20, 30, 40 ans!). Chaque année, la rente est réévaluée pour prendre en compte l'augmentation du coût de la vie, et cette somme est prise en charge par le FGAO.

De plus en plus lourdes pour le Fonds de Garantie des assurances obligatoires, la revalorisation des primes va désormais être supportée par les assurances.

Les assurances vont devoir payer

Dès le 1er janvier 2013, la revalorisation des rentes sera réalisée par les assurances auto et assurance 2-roues. Par contre, celle des rentes liées à des accidents d'avant janvier 2013 seront toujours à la charge du FGAO. Les assurances auto et moto s'inquiètent: comment s'assurer que l'inflation ne leur jouera pas de mauvais tours dans les années futures, et qu'elle ne les mènera pas à la faillite? Elles veulent des garanties, en s'assurant de ne pas avoir à payer des majorations au-delà de 2%. 

Une décision qui va donc s'avérer très coûteuse pour les assureurs: en 2011, la revalorisation des rentes avait coûté 36 millions d'euros au Fonds, pour une hausse de 2% en moyenne.

Quelles conséquences sur nos contrats d'assurance auto?

Nos contrats d'assurances auto financent déjà le FGAO, à hauteur de 1,2% de la prime de responsabilité civile. Pour couvrir le coût des rentes liées aux accidents d'avant janvier 2013, pris en charge par le FGAO, le gouvernement veut mettre en place une nouvelle contribution de 2% maximum de la prime de responsabilité civile. Elle devrait tourner autour des 0,8% dans un premier temps.

Mais ce n'est pas le seul coût que les assurés risquent de porter: on peut prévoir des hausses de primes d'assurances, pour aider ces dernières à supporter ces nouvelles sorties. On peut aussi se demander si les assurances voudront toujours indemniser sous forme de rentes, ou si elles ne vont pas préférer verser une somme une bonne fois pour toutes. Pour une victime d'accident de la route, ce n'est pas vraiment l'assurance de répondre à ses besoins tout au long de sa vie...

 Actualités Assurance Auto
assistance 0 km de KelAssur
Avoir un accident avant de démarrer, ça peut être à difficile. Par contre, vous des chances d'être en panne avant même de mettre la clé sur le contact! Pneu crevé, essence siffonée,…
Si la garantie vol couvre votre voiture contre le vol et la tentative de vol, elle ne prend pas en compte les objets à l'intérieur du véhicule, ni même les accessoires du véhicule. Que…
La garantie assistance de l'assurance auto assure à son souscripteur une aide matérielle mais aussi financière en cas de panne ou d'accident avec son auto. En cas d'accident, cette garantie…