Vous êtes ici : AccueilAssurance autoActualiteSécurité routière: meilleur mois de mai

Sécurité routière: meilleur mois de mai

Le mois de mai 2013 a connu une baisse exceptionnelle du nombre de décès sur les routes: -29,5% par rapport à mai 2012. C'est le mois de mai le moins meurtrier depuis 1957!

226 décès ont été déplorés. C'est 95 en moins que l'année dernière, où l'on en comptait 321. 

Des chiffres exceptionnels

On compte moins de blessés corporels, à savoir 4 555 contre 5 193 l'année dernière. Le nombre d'hospitalisations chute quant à lui de -13,5% (2 086 au total). Tous les usagers de la route (automobilistes, motards, scootéristes...) ont été épargnés, hormis les piétons qui restent les plus vulnérables, et dont la mortalité a rejoint son niveau de l'année dernière.

Depuis le début de l'année, 222 décès ont été évités; c'est un recul de 8,8% de la mortalité routière en 2013.

Pourquoi la mortalité diminue-t-elle?

Plusieurs facteurs peuvent expliquer cette baisse exceptionnelle des accidents en mai. 

Malgré les nombreux jours fériés, et les ponts qui en ont découlé, la météo n'était vraiment pas du côté des vacanciers. Et moins de départs en week-end, c'est moins d'automobilistes sur les routes, et moins d'accidents. D'ailleurs, peu de courageux ont sorti leur deux-roues, ce qui limite aussi les risques.

Par ailleurs, le prix de l'essence encourage les français à laisser leur voiture au garage, ou, du moins, à adopter une conduite éco-responsable; moins d'accélérations, moins de coups de freins, et donc moins de risques d'accidents!

L'annonce de l'arrivée des nouveaux radars mobiles aurait-elle aussi fait son effet? 

 Actualités Assurance Auto
Chaque année, des bébés naissent sur la route de la maternité. Mais en Suède, l'histoire a faillit mal tourner! Tout est bien qui finit bien pour cette famille, secouée mais indemne…
Renaut clio sur kelassur
KelAssur, votre comparateur d'assurance revient sur le succès d'une voiture qui assure à travers les décennies, et sur les podiums de rallye automobile!
Le magazine Auto Plus s'est intéressé aux infractions commises par les escortes de nos candidats à la présidentielle: le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ne donnent pas l'exemple…