Vous êtes ici : AccueilAssurance créditActualiteCrédit immobilier début 2010: conseils

Crédit immobilier début 2010: conseils

Les paramètres du crédit immobilier sont au beau fixe. Les taux d'intérêt pour le crédit immobilier sont au plus bas en ce début 2010: tous les analystes s'accordent pour indiquer qu'ils vont rester à ces niveaux tout le premier semestre 2010 avant de repartir à la hausse sur la fin de l'année.

C'est le moment d'investir dans l'immobilier. Il faut profiter de taux de crédit exceptionnellement bas:

  • Taux fixe: 3,55% en moyenne,
  • Taux révisable: 2,40% en moyenne.

La réforme de l'assurance de prêt initiée par notre ministre des finances, Mme Lagarde, améliore le coût global du crédit en obligeant les banques à dissocier l'offre de crédit de l'offre d'assurance décès invalidité.

Et même si l'obligation légale n'est pas encore entrée en vigueur, les banquiers acceptent plus facilement les dossiers d'assurance prêt issus de compagnies d'assurance spécialisées et bien souvent plus performantes.

Les prix de l'immobilier ont baissé dans la plupart des grandes villes et les transactions reprennent. Les vendeurs ont maintenant intégré que le marché n'est plus le même, et acceptent de baisser les prix pour s'assurer d'aboutir à une vente bien réelle.

Les banquiers ont retrouvé le chemin des affaires. Ils recommencent à accepter des dossiers de crédit en masse, y compris ceux comportant un contrat d'assurance prêt indépendant.

Tous les éléments sont en place pour faire une bonne affaire dans l'immobilier: le marché, les prix, le crédit et l'assurance.

Actualité crédit
Garantir l'epargne face à la crise de la dette
L'été 2011 a été agité tant sur le plan de la météo, que sur les marchés financiers. L'orage ne se calme pas avec la rentrée scolaire, et menace l'économie au niveau mondial:…
Assurance du consommateur: cout du crédit
{jcomments on} Le crédo : mieux protéger les emprunteurs en encadrant davantage la publicité et les conditions de souscription.
Les cartes bancaires bientôt reléguées au placard par les cartes SIMà On pouvait y croire, avec l'arrivée de la technologie NFC. Mais les banques contre-attaquent. Après les…