Vous êtes ici : AccueilAssurance créditActualiteCrédit: les critères de choix

Crédit: les critères de choix

Pour comparer différents offres de crédits entre plusieurs banques, ou les différents types d'emprunts (réserve d'argent, crédit affecté, emprunt immobilier etc.), tenez compte de l'articulation technique du crédit que vous envisagez de souscrire.

Articulation technique d'un crédit

Quel que soit l'objectif de votre emprunt, toutes les formules de crédit et toutes les offres (pour un même type de prêt) s'articulent sur les mêmes éléments techniques:

  • coût global du crédit,
  • assurance emprunteur,
  • durée du crédit,
  • modalités du crédit,
  • sortie (fin du crédit).

Le coût global du crédit

Il se compose:

  • du taux du crédit, qui détermine le montant des échéances,
  • de l'assurance décès invalidité (incontournable),
  • de frais divers: frais de dossier, frais de sortie, frais de remboursement anticipé...

Le taux du crédit

Le taux n'est qu'une composante. C'est la valeur sur laquelle les banques tentent de vous attirer dans leur bataille marketing. Mais attention: il masque souvent d'autres coûts. Par exemple: assurance (décès-invalidité ou chômage), ou d'autres frais annexes qui s'ajoutent (frais de dossier...).

Le taux d'un crédit peut se décomposer en divers éléments financiers. Soyez très attentifs aux petites lignes peu lisibles des offres de prêt, et encore plus au jargon des organismes de crédit...

Pour permettre de comparer le taux réel des offres de crédit entre plusieurs banques, la notion de TAEG a été mise en place.

L'assurance décès invalidité

Les banques pratiquent souvent un tarif unique. Cela revient à faire payer les jeunes plus chers qu'ils ne le devraient.

Les assureurs indépendants pratiquent des tarifs différenciés en favorisant les jeunes (- 40ans), les non-fumeurs et autres catégories à faibles risques. De plus, les assureurs indépendants assurent réellement des modes de vie particuliers, souvent exclus des contrats de bon nombre de banquiers: sports à risque (plongée, sport mécanique, sport de combat...), dossier médical délicat, chômage etc.

La durée du crédit

Elle affecte directement le taux d'intérêt sur le capital emprunté. Et par conséquent, le coût final de votre emprunt. Même si les échéances paraissent plus importantes, un crédit à court terme coûte moins cher qu'un crédit à long terme.

D'une part le banquier prend moins de risques, et le taux d'intérêt est réduit. D'autre part vous remboursez le capital plus tôt, et vous aurez donc moins d'intérêts à rembourser sur la durée globale de votre emprunt.

Les modalités du crédit

Crédit à taux fixe, crédit à taux variable, crédit à taux ajustable, crédit relais, crédit in fine, crédit affecté... Comme vous le voyez, la liste des noms pour désigner différentes formules est longue. À chaque formule son emploi: achat immobilier, achat de voiture neuve ou d'occasion, prêt à la consommation, prêt personnel...

Mais surtout, chaque formule de crédit a ses modalités spécifiques qui elles aussi, affectent:

  • le montant de vos échéances de remboursement,
  • le calcul des intérêts (révisables dans le cas d'un crédit ajustable par exemple),
  • les frais (frais de dossier, pénalités de remboursement, frais de gestion etc.).

La sortie du crédit

Un crédit s'établit sur 15 à 30 ans. Mais les aléas de la vie peuvent amener des sorties anticipées: déménagement, revente du bien... Il est important d'en connaître le coût, souvent non négligeable.

Crédit et défiscalisation

Dans certains cas, vous pourrez aussi prendre en compte les éléments de défiscalisation possibles, qui pourront réduire vos impôts. Par exemple déduire des intérêts d'emprunt immobilier, ou bénéficier d'abattement ou de crédits d'impôts pour certains dispositifs de défiscalisation en immobilier (défiscalisation Duflot, défiscalisation Borloo etc.).

Un crédit pour l'amélioration de l'habitat peut aussi donner certains avantages fiscaux.

Attention, car à chaque mandat présidentiel, les dispositifs de réduction d'impôt ou d'avantage fiscal sont remaniés. Voire supprimés comme l'ancien dispositif du paquet fiscal Sarkozy. Gardez-vous une marge de manœuvre financière au cas où, et ne vous étranglez pas avec des échéances trop lourdes sans ces avantages.

Note du comparateur d'assurance de prêt

Pensez aussi à étudier les conditions de garanties. C'est-à-dire comment l'organisme prêteur se paiera, si vous ne pouvez plus rembourser vos échéances. En particulier pour un crédit relais, qui peut vous conduire à revendre votre bien dans de très mauvaises conditions si votre banque n'est pas conciliante. Voire à être saisi de votre maison...

Actualité crédit
Pour comparer différents offres de crédits entre plusieurs banques, ou les différents types d'emprunts (réserve d'argent, crédit affecté, emprunt immobilier etc.), tenez compte de…
Surendettement: explosif
Avec le recours au crédit à la consommation non contrôlé (crédits renouvelables, paiement en plusieurs fois, découverts autorisés etc.), le surendettement est une situation critique, et…
Il existe différents crédits selon les biens à acheter. En effet, les montants diffèrent pour s'offrir un ordinateur ou une maison! Voici un petit tour d'horizon des crédits existants…