Vous êtes ici : AccueilAssurance créditActualiteIdentifier et éviter les pièges du rachat de crédit

Identifier et éviter les pièges du rachat de crédit

Actuellement, plusieurs offres de rachat de crédit sont disponibles sur le marché. L'emprunteur devra toutefois éviter les pièges de ce système pour pouvoir réaliser des économies.

Le choix de l'organisme de rachat de crédit

La réussite d'un rachat de crédit se base avant tout sur le choix de l'organisme chargé de regrouper tous les prêts d'un emprunteur. Pour faire jouer la concurrence, il est conseillé de s'adresser à un ou deux autres établissements bancaires en plus de la banque de l'emprunteur afin de comparer les offres de rachat disponibles sur le marché, et éviter de se focaliser uniquement sur la banque principale de l'emprunteur. Vous pouvez désormais utiliser les comparateurs disponibles sur la toile afin de trouver l'offre la plus pertinente pour réaliser des économies et rembourser vos dettes sans vous prendre la tête, ainsi que pour découvrir l'établissement qui donne plus de satisfaction client. Il faut toutefois faire attention aux sites Internet qui proposent des offres alléchantes en vue d'attirer les prospects sans pour autant être mandatés par un quelconque établissement financier. Pour plus de sécurité, il ne faut pas oublier de vérifier le sérieux de l'établissement financier avec lequel vous traiterez.

Le coût du crédit

Pouvant être considéré comme un plan de surendettement, le rachat de crédit permet à un emprunteur de réévaluer les modalités de remboursement de ses crédits. En principe, l'organisme chargé de cette mission saura solliciter ces personnes en difficulté de solvabilité en leur proposant une mensualité plus faible avec un taux d'intérêt beaucoup plus intéressant et un remboursement étalé sur une période plus longue. En choisissant une offre, le débiteur devra donc se baser sur le coût total du crédit et ne pas focaliser son attention sur les mensualités et les taux allégés, car plus le remboursement du crédit s'étale dans le temps, plus son montant final devient important avec l'accumulation des intérêts. En outre, il faudra également considérer les frais inhérents au rachat de crédit, pour ne citer que les frais de dossier et faire en sorte qu'ils ne dépassent pas le montant des économies que l'emprunteur souhaite réaliser.

Choisir le bon courtier pour vous orienter

Le choix du courtier est également primordial afin de trouver l'établissement financier chargé de racheter l'ensemble des crédits d'un emprunteur. Étant donné que la législation sur la profession d'intermédiaire en opérations de banques (IOB) est assez vague, l'emprunteur ne devra pas se fier aux propositions de certains commerciaux et éviter de leur envoyer sa demande de rachat de crédit, à moins que l'entreprise ne justifie sa qualité d'établissement financier légal ou de société IOB à part entière. Dans le cas où la demande de rachat de crédit venait à être refusée par différents organismes de prêt, il est toutefois recommandé de recourir aux services d'un courtier en restructuration de prêt pour voir les modalités de réaménagement des crédits. À titre de rappel, un excellent courtier se doit de conseiller l'emprunteur les démarches à suivre permettant de renégocier le remboursement de ses prêts.

Actualité crédit
Pour comparer différents offres de crédits entre plusieurs banques, ou les différents types d'emprunts (réserve d'argent, crédit affecté, emprunt immobilier etc.), tenez compte de…
Surendettement: explosif
Avec le recours au crédit à la consommation non contrôlé (crédits renouvelables, paiement en plusieurs fois, découverts autorisés etc.), le surendettement est une situation critique, et…
Il existe différents crédits selon les biens à acheter. En effet, les montants diffèrent pour s'offrir un ordinateur ou une maison! Voici un petit tour d'horizon des crédits existants…