Vous êtes ici : AccueilAssurance habitationActualiteAssurance bagages: vols, pertes, détériorations

Assurance bagages: vols, pertes, détériorations

C'est un des cauchemars les plus répandus chez les vacanciers: l'arrivée dans votre destination de rêve complètement gâchée par un problème de bagages. Mais qu'ils soient perdus, détériorés ou volés, il existe un certain nombre de garanties pour éviter les mauvaises surprises. KelAssur vous dit tout sur les assurances bagages.

Les différentes formules d'assurances bagages

Si, lors du voyage, vos bagages sont perdus ou détériorés, le transporteur est responsable. Cependant, pour simplifier les démarches et éviter les mauvaises surprises, notamment à l'étranger, il est préférable de souscrire une assurance bagages. Il en existe trois sortes: villégiature, spécifique bagages, et tous risques. Le comparateur d'assurance KelAssur vous détaille ces assurances bagages, et les modalités.

La garantie villégiature

Pour les voyages en France, cette assurance peut être suffisante. Incluse dans les contrats multirisques habitation, la garantie villégiature assure vos biens (donc vos valises) et garantit une indemnisation en cas de vol ou de détérioration en dehors de votre domicile.

La garantie spécifique des bagages

Ce contrat d'assurance concerne exclusivement vos bagages et leur acheminement. En cas de perte, vol ou détérioration, cette assurance couvre la différence entre le remboursement du transporteur et la valeur du bien (prix d'achat). Cette garantie, proposée par les agences de voyage et les compagnies d'assurances, peut également être comprise dans l'assurance fournie avec la carte bancaire.

La garantie tous risques

Il arrive parfois que les objets fragiles et/ou de valeur soient exclus des contrats d'assurances bagages. Ainsi, si vous ne comptez pas garder ces objets en cabine avec vous, mieux vaut souscrire une assurance "tout risque", qui couvrira tout ce que contient vos bagages, sans exceptions.

Assurance bagages: marche à suivre

Lorsque vos effets personnels sont perdus, détériorés ou volés, il faut agir de manière rapide et efficace afin de limiter les risques d'éventuelles complications. Si vous voyagez en avion et que vous constatez l'absence de vos bagages à l'arrivée, il est vivement conseillé de déclarer cette perte auprès de la compagnie dans les plus brefs délais, à l'intérieur même de l'enceinte de l'aéroport.

Conseils du comparateur d'assurance KelAssur

Une fois la plainte déposée auprès de la compagnie d'assurance, celle-ci prend le relais. Mais pour que tout se déroule sans anicroches, voici quelques détails qui peuvent s'avérer cruciaux :

  • pensez à conserver sur vous l'étiquette bagage fournie à l'embarquement, preuve de l'existence du dit bagage,
  • attention au délai maximum de protestation auprès du transporteur: il est de 21 jours pour une perte ou un vol et de seulement 7 jours pour une détérioration (après enregistrement au départ),
  • si vous transportez des objets de valeur, prenez en photo le contenu de votre valise avant le départ.

Par ailleurs, une assurance valise incluse dans les garanties de votre assurance habitation (garantie villégiature) peut avoir des limites de garanties importantes. Selon la destination et le mode de voyage (train, avion, bateau, voiture...), souscrire une assurance bagage en plus peut être judicieux.

Convention de Montréal et Convention de Varsovie

Ces deux textes régissent certaines règles relatives au transport aérien international. Notamment celles encadrant les indemnisations en cas de perte ou de vol de bagages. Selon les destinations, voyageurs et transporteurs sont soumis au régime de l'une de ces deux conventions, aux plafonds de responsabilité bien différents.

  • Convention de Varsovie: en cas de perte de bagage, le transporteur peut être amené à rembourser 20 euros par kilo de bagage.
  • Convention de Montréal: dans la même situation, le plafond peut atteindre 1 200 euros pas bagage, sans considération de poids.

La Convention de Montréal, ratifiée en 1999, est censée progressivement remplacer celle de Varsovie, jugée obsolète (elle date de 1929). Malheureusement pour les voyageurs, tous les pays ne l'ont pas ratifiée. Il faut que les pays de départ et d'arrivée l'aient signée pour que vous soyez placé sous son régime. Renseignez-vous avant votre départ auprès de la compagnie aérienne, pour savoir si vous êtes chanceux (Montréal) ou un peu moins (Varsovie).

Bon voyage!

Actualités Assurance habitation
Assurance risque locatif
Constituer sa retraite en investissant dans l'immobilier fait désormais partie du "plan retraite" des français, lorsqu'ils peuvent en avoir les moyens. Et pour y parvenir, la solution est…
bris de glace habitation
Saviez-vous que votre contrat d'assurance habitation comprend une garantie bris de glaceà Celle-ci couvre la fissure et la casse des éléments vitrés de votre maison. Explications.
Assurance de résidence secondaire
C'est une question qui interpelle souvent les propriétaires ou les locataires d'un logement: quelle différence y-a-t-il entre l'assurance d'une résidence secondaire, et l'assurance d'une…