Vous êtes ici : AccueilAssurance habitationActualiteCharges de copropriétés: mauvaise surprise

Charges de copropriétés: mauvaise surprise

On achète un bien immobilier en optimisant son taux d'endettement au plus juste et après l'acquisition, on se rend compte que l'on a oublié des charges de copropriété qui s'ajoutent au remboursement mensuel du crédit immobilier. Des charges de copropriété qui deviennent de plus en plus importantes! Ajoutées aux cotisations d'assurance MRH de l'appartement, et à l'assurance d'au moins un véhicule, le budget "maison et transport" pèse beaucoup sur le budget des familles. Le comparateur d'assurance appartement revient sur une étude récente du mensuel Le Particulier©, concernant la hausse des charges de copropriété.

Charges du copropriétaire

En plus du crédit, de l'assurance habitation, de la taxe d'habitation et de la taxe foncière, le propriétaire d'un appartement doit s'acquitter des charges dites de copropriété. Ce sont les dépenses qui assurent l'entretien et la gestion des services communs à tout l'immeuble, ou encore à une résidence.

Montant des charges de copropriété

En moyenne, pour un appartement de 60 m2, tous les mois vous débourserez 150 € de charges de copropriété. L'addition peut encore être plus salée si votre immeuble intègre des services comme un ascenseur, du gardiennage et du chauffage collectif. Dans une telle copropriété à Paris, les charges seront approximativement de 260 €! Et la note atteint des sommets vertigineux si vous ajoutez une piscine, des jardins, même s'il ne s'agit pas de résidence de luxe.

Ces montants explosifs peuvent être vite insupportables s'ils n'ont pas été prévus. Se renseigner sur le montant des charges en amont de l'achat d'un appartement est incontournable. Des solutions peuvent alléger l'addition des charges mensuelles lorsqu'on est propriétaire d'un appartement. Par exemple:

  • envisager d'utiliser un syndic bénévole si certains copropriétaires veulent bien jouer ce rôle,
  • ou à défaut renégocier avec votre syndic le montant de ses honoraires.

Vous pouvez participer à l'étude sur ce sujet lancé par le magazine le particulier en notant votre immeuble  dans le "simulateur de charges de copropriété" sur leur site.

À savoir

  • Avant d'acheter un appartement, insistez pour obtenir les coordonnées du syndic, afin de savoir quels travaux ont été présentés mais non votés: ils seront de nouveau présentés, et s'ils sont acceptés, c'est vous en tant que nouveau copropriétaires qui devrez les financer
  • La rénovation des ascenseurs pour la mise aux normes de sécurité entraîne des factures très importantes dans certains immeubles. Assurez-vous que ces travaux ont été effectués ou déjà votés: c'est le propriétaire au moment du vote (le vendeur, ou l'acquéreur) qui devra s'acquitter des charges éventuelles.
  • vérifiez que votre assurance habitation intègre une aide juridique; elle peut être utile en cas de litige avec votre syndic d'immeuble...
Actualités Assurance habitation
Assurance risque locatif
Constituer sa retraite en investissant dans l'immobilier fait désormais partie du "plan retraite" des français, lorsqu'ils peuvent en avoir les moyens. Et pour y parvenir, la solution est…
bris de glace habitation
Saviez-vous que votre contrat d'assurance habitation comprend une garantie bris de glaceà Celle-ci couvre la fissure et la casse des éléments vitrés de votre maison. Explications.
Assurance de résidence secondaire
C'est une question qui interpelle souvent les propriétaires ou les locataires d'un logement: quelle différence y-a-t-il entre l'assurance d'une résidence secondaire, et l'assurance d'une…