Vous êtes ici : AccueilAssurance habitationActualiteClause d'inhabitation en assurance habitation

Clause d’inhabitation en assurance habitation

Le comparateur d'assurance vous présente le "pourquoi du toit inhabité", et ses conséquences sur vos risques en assurance habitation...

Le principe de l'assureur: se prémunir de votre absence

Les assureurs veulent bien assurer vos logements quels qu'ils soient. Mais à condition que vous soyez là pour vous en occuper, et le garder. En votre absence, beaucoup de choses peuvent arriver, et les compagnies d'assurance habitation n'aiment pas ça...

Certes, être là n'empêche pas les choses d'arriver. En revanche, ça limite les dégâts...! Car vous prendrez toutes les mesures pour les limiter: fermer l'arrivée d'eau, éteindre un début d'incendie, abattre un arbre qui menace de tomber sur le toit etc. En outre, votre présence réduit considérablement le risque de vol.

Le calcul est évident pour l'assurance habitation: elle aura moins à rembourser en cas de problème!

Les conséquences de la clause d'inhabitation

Elles sont simples: non remboursement du dommage, si vous ne respectez pas les conditions définies dans la clause.

En l'occurrence, il s'agit le plus souvent d'un temps maximum durant lequel votre domicile est vacant. Généralement, les assureurs exigent que l'inoccupation du logement ne dépasse pas un nombre de jours donnés: de 30 jours à 90 jours selon les compagnies.

Les clauses d'inhabitation des assurances habitation

Au pluriel: tout simplement parce qu'il en existe sans doute autant que de marques d'assurances. Voire plus.
Car dans un même contrat, l'assureur peut définir plusieurs clauses d'inhabitation, selon le risque à garantir. Par exemple, la clause d'inhabitation peut courir pour la garantie des objets d'arts et de valeur, dès le 1er jour d'absence, et jouer seulement au bout de 30 jours pour un dégât des eaux.

Le cas particulier de la résidence secondaire

Même si vous occupez votre maison secondaire tous les week-end, votre assureur peut la considérer "inhabitée pour le vol"...
Inutile donc de souscrire cette garantie s'il ne vous couvre pas. Ou alors, demandez un devis pour une garantie vol adaptée, tenant compte de vos absences répétées. Bien sûr le tarif de cotisation sera beaucoup plus cher pour une résidence secondaire qu'il faut aussi assurer contre le vol...

Le mot du comparateur d'assurance habitation

  • En souscrivant l'assurance de vos deux logements auprès du même assureur, vous pouvez négocier et faire l'économie d'une double garantie en Responsabilité Civile, si vous êtes l'unique occupant de ces deux résidences...
  • La clause d'inhabitation est à considérer comme une limite de garantie: comparez les assurances habitation en détail, pour choisir celle qui vous avantage le plus.
Actualités Assurance habitation
Assurance risque locatif
Constituer sa retraite en investissant dans l'immobilier fait désormais partie du "plan retraite" des français, lorsqu'ils peuvent en avoir les moyens. Et pour y parvenir, la solution est…
bris de glace habitation
Saviez-vous que votre contrat d'assurance habitation comprend une garantie bris de glaceà Celle-ci couvre la fissure et la casse des éléments vitrés de votre maison. Explications.
Assurance de résidence secondaire
C'est une question qui interpelle souvent les propriétaires ou les locataires d'un logement: quelle différence y-a-t-il entre l'assurance d'une résidence secondaire, et l'assurance d'une…