Vous êtes ici : AccueilAssurance habitationActualiteLe dégâts des eaux et l'assurance habitation

Le dégâts des eaux et l’assurance habitation

KelAssur, comparateur d'assurance et mutuelle en ligne, enfile masque et tuba et plonge dans la mer de l'assurance habitation pour voir ce qui se passe lors d'un dégât des eaux.

À quoi sert la garantie dégâts des eaux?

La garantie "dégâts des eaux" est automatiquement incluse dans votre contrat d'assurance habitation, que vous soyez locataire, colocataire ou propriétaire. Lors d'un dégât des eaux venant de votre domicile, cette garantie couvre des biens qui vous appartiennent ou appartiennent à vos voisins, et qui auraient été abîmés à l'occasion de ce sinistre.
Il est important de bien lire votre contrat d'assurance maison ou appartement, afin de voir quels dégâts sont pris en charge, et ne pas être surpris par certaines conditions de l'assureur habitation, si vous êtes victime des dégâts des eaux.

Il est important de souscrire une assurance multirisque habitation efficace, pour être bien couvert en cas de sinistre en dégâts des eaux: inondation, infiltration, fuite, etc. Réalisez un devis assurance habitation (MRH) en ligne, avec KelAssur.com, le comparateur expert et ludique en assurance et mutuelle. Vous obtiendrez un comparatif d'assurance habitation en toute transparence, et des devis gratuits avec des tarifs abordables.

L'assurance habitation ne rembourse pas tout

Il faut savoir que l'assurance multirisque habitation (MRH), prendra en charge les dégâts occasionnés lors du sinistre. Mais il n'est pas sûr que l'assurance de votre domicile prenne en charge les réparations nécessaires afin d'éviter le sinistre.
Si par exemple vous avez une fuite dans votre salle de bain, l'assureur prendra en charge les dégâts liés à la fuite d'eau, mais pas la réparation du tuyau abîmé qui a causé la fuite d'eau ou l'inondation.

Dès que vous voyez une anomalie, ne la laissez pas s'aggraver: si la compagnie d'assurance habitation constate qu'il y a eu un défaut d'entretien ou de réparation, l'assurance MRH se désengagera.
Si vous constatez une fuite et que vous la laissez empirer, l'assurance habitation ne vous couvrira pas, tout sera à votre charge.

La prise en charge des dégâts des eaux par l'assurance habitation.

L'assurance habitation au travers de la garantie "dégâts des eaux" vous couvre dans ces situations:

  • une fuite ou une rupture de canalisation, des appareils à effet d'eau tels que le lave-vaisselle ou encore le lave-linge.
  • une fuite (ou un débordement) d'eau : cette fuite doit être accidentelle, elle doit venir d'un tuyau non enterré, comme la machine à vaisselle par exemple ou encore la baignoire, le lavabo...
  • une infiltration d'eau : cela peut aussi être de l'eau de pluie, de la neige infiltrée par les toitures, vérandas, ciels vitrés, balcons... ou encore par les portes et fenêtres.
  • un engorgement accidentel, des gouttières ou des chéneaux.
  • un gel des canalisations pour les éléments se trouvant à l'extérieur des locaux.
  • un renversement accidentel d'eau qui doit être contenue dans un récipient. Votre assureur prendra en charge les dégâts si par exemple, vous renversez votre aquarium dans votre domicile. Elle peut aussi jouer pour les fluides, comme le combustible ou le fluide de certains systèmes de chauffage (fioul, chauffage central...).

La liste n'est pas exhaustive. Nous vous conseillons de vous reporter à votre contrat d'assurance maison, afin de voir ce que couvre votre assureur en cas de dégâts des eaux. La prise en charge des sinistres varie selon les assureurs.

Si l'assuré n'est pas responsable des dégâts, l'assureur en assurance habitation indemnisera l'assuré, puis se retournera contre le responsable. Notez qu'en cas d'inondation due à une tempête, c'est la garantie "tempête ou catastrophe naturelle" qui va jouer.

Dégâts des eaux non remboursés par l'assurance habitation.

L'assurance habitation exclut certaines causes, pour lesquelles les dégâts dus à l'eau ou aux fluides ne seront pas remboursés. D'autres frais sont également exclus de tout remboursement. Il est important de savoir que ces exclusions de garanties existent:

  • dommages liés à l'humidité ou la condensation,
  • dégâts liés à la rupture ou la fuite de canalisation enterrée,
  • coût de l'eau qui a été occasionné par la fuite,
  • s'il y a un défaut d'entretien ou de réparation qui vous incombe, surtout si le domicile est peu habité.
  • inondations (notamment les biens qui sont posés dans un cave à moins de 10 cm de sol)

La liste n'est pas exhaustive, nous vous conseillons de vous reporter à votre contrat d'assurance logement, afin de voir les dommages non pris en charge par votre assureur en cas de dégâts des eaux.
Selon les assureurs d'assurance habitation, certains sinistres peuvent ne pas être pris en charge, alors que chez d'autres assureurs ils sont bien pris en charge: comparez le détail des contrats des assureurs habitations.

Si vous subissez un dégât des eaux, et que vous rentrez dans les conditions de garanties qui vous permettent d'être dédommagé, il faut faire une déclaration afin de recevoir une indemnisation suite à votre dégât des eaux.

Actualités Assurance habitation
Assurance risque locatif
Constituer sa retraite en investissant dans l'immobilier fait désormais partie du "plan retraite" des français, lorsqu'ils peuvent en avoir les moyens. Et pour y parvenir, la solution est…
bris de glace habitation
Saviez-vous que votre contrat d'assurance habitation comprend une garantie bris de glaceà Celle-ci couvre la fissure et la casse des éléments vitrés de votre maison. Explications.
Assurance de résidence secondaire
C'est une question qui interpelle souvent les propriétaires ou les locataires d'un logement: quelle différence y-a-t-il entre l'assurance d'une résidence secondaire, et l'assurance d'une…