Vous êtes ici : AccueilAssurance habitationActualiteSinistre d'hiver: démarches auprès de l'assurance

Sinistre d’hiver: démarches auprès de l’assurance

KelAssur, votre comparateur d'assurances, vous prodigue ses conseils.

5 jours ouvrés pour prévenir votre assureur

Vous rentrez chez vous après une semaine de ski en famille, heureux et reposé, prêt à vous frotter de nouveau au quotidien. Vous passez le pas de la porte, et là, mauvaise surprise: votre logement n'a pas résisté à la vague de froid hivernale... Ne vous laissez pas abattre, mais dépêchez-vous!

1 ère arme: la rapidité

Dès que vous avez connaissance du sinistre, vous n'avez que 5 jours ouvrés pour déclarer les dégâts à la compagnie qui assurance votre maison ou votre appartement.  Envoyez tous les courriers à votre assurance en recommandé avec accusé de réception, et gardez-en une copie.

Remarque: en cas de catastrophe naturelle, le délai de déclaration de sinistre passe à 10 jours (en partant de la date de publication de l'arrêté de la catastrophe au Journal officiel).

Seul les intérieurs sont assurés, sauf si...

Un contrat d'assurance MRH classique assure seulement l'intérieur de votre logement. Les extérieurs ne sont pas assurés pour ce type de dégâts: adieu véranda, panneaux solaires, et cabane au fond du jardin... À moins de souscrire des garanties optionnelles supplémentaires, qui pourront permettre aux équipements extérieurs d'être pris en charge par votre assurance habitation en cas de dégâts hivernaux.

La déclaration affecte le calcul de l'indemnisation par l'assureur

Une déclaration de dégâts n'est pas chose aisée. La règle est de mentionner le plus de détails possible, en précisant:

  • la nature et la date du sinistre,
  • les circonstances de la catastrophe,
  • le montant approximatif des dégâts...

Il ne vous sera jamais reproché de donner trop d'informations. N'omettez rien!

Gardez les mobiliers et équipements abîmés

Évitez de jeter vos meubles dans un élan de tristesse: ils ne pourraient plus être remboursés.

Estimez le montant des dégâts pour réclamer l'indemnisation

La déclaration effectuée, il s'agit de calculer le montant de l'indemnisation. Pour cela, il faut estimer précisément l'étendue des dommages. Photographiez les meubles et les objets endommagés afin de les comparer avec d'éventuelles photos prises en amont.

La surestimation n'est pas un bon calcul...

Surtout, n'aggravez en aucun cas le sinistre! La compagnie d'assurance est en droit de mandater un expert: cela pourrait vous coûter cher. Et vous n'avez certainement pas besoin de ça en ce moment!
L'expert en question permet à votre assureur de bénéficier d'une analyse plus complète. Par ailleurs, votre assureur ne remboursera pas au-delà du capital pour lequel vous avez souscrit. Si vous possédez des objets de valeur, une assurance spécifique pourra être nécessaire.

Remboursement à neuf, franchise et "reste à charge"

Si certains contrats d'assurance habitation prévoient des remboursements à neuf (au prix d'achat de tous vos objets endommagés), prêtez malgré tout une attention particulière aux coefficients de vétusté ou aux franchises habitation. Ces franchises, avec la mention "reste à charge", présentes sur beaucoup de contrats, varient selon les compagnies d'assurances, et les offres d'assurance (y compris chez un même assureur).

Prescriptions de l'assureur

Votre contrat d'assurance MRH contient des prescriptions. Si vous ne les respectez pas, vous pourriez devoir prendre à votre charge l'ensemble des dégâts. Appliquez à la lettre les précautions préconisées par votre compagnie d'assurance (les conditions du contrat). Votre maison sera plus sûre, et en cas d'éventuel sinistre, vous serez indemnisé.

Enfin le remboursement par l'assureur

Ces étapes franchies, et le montant des dommages enfin établi, votre assureur vous versera l'indemnité correspondante aux garanties fixées dans votre contrat MRH.
Dernier détail, si jamais votre mari est bricoleur et qu'il se charge lui-même de vos réparations, qu'il garde les factures d'achat de matériels ou de matériaux, elles seront également remboursées par votre compagnie. Un forfait "main d'œuvre" peut également être accepté par certaines assurances habitation: contactez votre assureur pour connaître la procédure.

Bon courage!

Actualités Assurance habitation
Assurance risque locatif
Constituer sa retraite en investissant dans l'immobilier fait désormais partie du "plan retraite" des français, lorsqu'ils peuvent en avoir les moyens. Et pour y parvenir, la solution est…
bris de glace habitation
Saviez-vous que votre contrat d'assurance habitation comprend une garantie bris de glaceà Celle-ci couvre la fissure et la casse des éléments vitrés de votre maison. Explications.
Assurance de résidence secondaire
C'est une question qui interpelle souvent les propriétaires ou les locataires d'un logement: quelle différence y-a-t-il entre l'assurance d'une résidence secondaire, et l'assurance d'une…