Vous êtes ici : AccueilAssurance habitationDossierAssurer une location saisonnière

Assurer une location saisonnière

Avez-vous déjà opté pour une location saisonnière pour vos vacances, ou encore loué votre domicile pendant la période estivale? Si c'est le cas, vous êtes certainement rodé quand aux obligations en termes d'assurance de location saisonnière. Et oui, en vacances ou pas, l'assurance reste primordiale! Alors, pour ne pas transformer un moment de détente en un nid à soucis, mieux vaut se prémunir des risques en assurant sa location saisonnière. KelAssur habitation, le comparateur d'assurance habitation, vous explique en détail comment assurer sa location saisonnière, et vous conseille pour que les vacances se déroulent au mieux, autant pour le propriétaire que le locataire.

Nous avons déjà consacré plusieurs articles aux assurances nécessaires à vos vacances: que vous partiez en voyage à l'étranger ou au ski (consultez nos conseils pour s'assurer au ski), l'assurance doit faire parti du voyage!

Les assurances pour location saisonnière

Vous avez beau être en vacances, le logement occupé doit être assuré. Que ce soit par le locataire ou le propriétaire, la location saisonnière doit être couverte au même titre que tout autre lieu de résidence à l'année. 

La plupart du temps, c'est le propriétaire qui se charge de l'assurance et inclut son prix dans la location. Dans ce cas, le locataire doit demander une clause de "renonciation de recours", afin de s'assurer que le propriétaire ne se retourne pas contre lui en cas de sinistre.  

Le locataire peut aussi se charger de l'assurance de la location saisonnière, à fortiori si le propriétaire ne fournit pas de clause de renonciation de recours. Explications.

L'assurance du propriétaire de la location saisonnière

Le propriétaire du bien immobilier peut se charger d'assurer son locataire pendant la location saisonnière. Les contrats d'habitation s'adaptent selon les besoins du propriétaire, c'est-à-dire le type de bien et le type de location. Il faut donc vérifier que la responsabilité civile couvre bien les éventuels locataires. 

Si l'assurance du propriétaire couvre bien les locataires, elle devra intégrer la clause de renoncement. Cependant, beaucoup d'assurances refusent de couvrir les locataires saisonniers et le propriétaire devra souscrire une assurance supplémentaire

Mais le locataire peut aussi se charger d'assurer son logement saisonnier.

L'assurance du locataire de la location saisonnière 

Si le propriétaire ne prend pas en charge l'assurance ou qu'il renonce de fournir une clause de renonciation de recours, le locataire se doit de faire les démarches nécessaires pour assurer sa location saisonnière

Dans tout les cas, le locataire saisonnier, qu'il soit couvert ou non, est responsable des dégradations qu'il cause, comme tout autre locataire.

Le contrat multirisques habitation et la clause villégiature 

Le contrat MRH (Multirisques habitation) du locataire peut couvrir l'habitation saisonnière. Il suffit de prendre contact avec l'assureur, qui transférera la responsabilité civile locative l'habitation principale à l'habitation saisonnière gratuitement. C'est la "clause villégiature", qui déplace certaines garanties du lieu de résidence au lieu de villégiature. L'attestation de l'assureur fera foi de garantie au propriétaire.

Extension de garantie

Attention, toutefois, il n'est pas toujours possible de transférer son assurance: il faut vérifier qu'elle est bien suffisante pour couvrir la valeur du logement loué. Si ce n'est pas le cas, il est possible de souscrire à une extension de garantie payante. 

Le mot du comparateur d'assurance KelAssur

Les obligations de la location saisonnière

On vous le répète, que ce soit pris en charge par le locataire ou le propriétaire, il faut assurer un logement saisonnier au même titre que tout autre logement. Le locataire reste tout de même responsable et répondre aux dégradations qui surviennent lors du séjour, hormis les usures anormales ou les vices.

Le propriétaire doit obligatoirement fournir le contrat de location dans lequel est précisé quelle assurance couvrira la location saisonnière, et, si besoin est, la clause de renonciation. Un descriptif doit aussi être remis au locataire, répertoriant de la façon la plus précise possible meubles, objets, literie, électroménager,...

Les conseils de KelAssur

Dans tout les cas, que ce soit pour la sécurité du locataire comme du propriétaire, nous vous conseillons fortement d'établir un état des lieux à l'arrivée ainsi qu'au départ du locataire.

Locataires, nous vous conseillons de:

  • Bien vérifier le contrat de location. Il doit préciser plusieurs éléments, comme le montant des charges locatives
  • Relever les compteurs à votre arrivée et à votre départ.
  • Vérifier l'ensemble de l'inventaire.
  • Emporter un double du contrat de responsabilité civile de votre MRH afin d'avoir toutes les informations sous la main. 

Nous vous invitons à établir un comparatif des assurances habitation, afin de trouver la meilleure assurance habitation qui saura répondre à vos besoins en termes de location et au meilleur prix. 

Bonne vacances!

Actualités Assurance habitation
Assurance risque locatif
Constituer sa retraite en investissant dans l'immobilier fait désormais partie du "plan retraite" des français, lorsqu'ils peuvent en avoir les moyens. Et pour y parvenir, la solution est…
bris de glace habitation
Saviez-vous que votre contrat d'assurance habitation comprend une garantie bris de glaceà Celle-ci couvre la fissure et la casse des éléments vitrés de votre maison. Explications.
Assurance de résidence secondaire
C'est une question qui interpelle souvent les propriétaires ou les locataires d'un logement: quelle différence y-a-t-il entre l'assurance d'une résidence secondaire, et l'assurance d'une…