Vous êtes ici : AccueilAssurance motoActualiteAcheter, conduire et assurer un side-car

Acheter, conduire et assurer un side-car

Vous ne vivez pas à Bombay et vous ne maîtrisez pas l'art du Tétris humain sur votre moto ? Une solution pour vous et votre petite famille : le side-car. Achat, assurances, permis : Kelassur, votre comparateur d'assurance préféré, vous dit tout de ce véhicule pour le moins atypique.

Pourquoi un side-car ?

Un side-car est un parfait mélange entre une moto et une voiture. Vous avez les sensations de la conduite d'un deux-roues, avec la possibilité de voyager avec un passager à vos côtés. Attaché sur le côté de votre moto, le petit attelage sur une roue est suffisamment spacieux pour accueillir confortablement un adulte. Mais avant de grimper dans cet engin pas comme les autres, il y a certaine choses à prendre en compte et notamment l'assurance, car une assurance moto ne suffit pas pour assurer un side-car.

Side-car : une assurance moto n'est pas suffisante

Pour assurer votre side-car, attelé ou non, votre assurance moto n'est pas suffisante. Votre compagnie vous proposera, soit de modifier votre contrat en ajoutant une couverture d'assurance complète pour votre véhicule, soit d'en établir un nouveau. Bonne nouvelle, les primes d'assurance moto ne sont pas très élevées pour les side-car et ce, pour plusieurs raisons :

  • Les statistiques montrent que le risque de vol est moins élevé que pour les motos "seules".
  • Le motard a tendance à rouler moins vite et plus prudemment.
  • Le véhicule est plus stable et moins sujet aux dérapages qu'une moto.

À savoir : le passager installé dans le side-car doit impérativement porter un casque.

Achat, permis et immatriculation

Le budget est relativement important pour l'achat d'un side-car. Comptez entre 10 000 et 15 000 euros pour un véhicule neuf, moitié moins pour une occasion. Si l'assurance moto n'est pas suffisante pour assurer un side-car, le permis moto est par contre homologué pour conduire la grande majorité des modèles. Seuls les side-cars de faible puissance (mois de 22 chevaux) peuvent être homologués en tricycle et, ainsi, être conduits par le détenteur d'un seul permis B. En revanche, au niveau de l'immatriculation, une carte grise spécifique est nécessaire. Elle doit comporter les mentions "solo / side-car", si l'attelage est démontable, ou "side-car" s'il est intégré à la moto.

Adapter sa conduite pour assurer en side

Conduire un side-car nécessite des ajustements conséquents par rapport à un simple deux-roues. Attention à l'excès de confiance ! Tous les side-caristes s'accorderont pour le dire : le poids du véhicule penche franchement du côté de l'attelage et les virages demandent une technique toute particulière. Pour l'exemple d'un side-car avec attelage à droite :

 

Pour le cas d'un side-car avec attelage à droite :

  • Virage à droite : le poids attire vers l'extérieur, il faut donc accélérer dans le virage pour tourner plus facilement ;
  • Virage à gauche : la manœuvre est inverse. Il faut au contraire freiner dans le virage, le poids de l'attelage attirant naturellement dans le sens de la courbe.

Il existe des stages de conduite spécialisés aux débutants en side-car, n'hésitez pas à vous renseigner auprès d'une moto-école ?

 

 

Actualités Assurance Moto
Le vol et la tentative de vol sont deux garanties différentes. Si vous avez souscrit la garantie Vol dans votre contrat d'assurance moto, vous êtes protégé en cas de vol de votre 2 roues,…
Logo KTM: motos sportives
Créée en 1953, la marque KTM du constructeur de motos autrichien n'a pas pris une ride. Et pour ses 60 ans, la marque a reçu un cadeau qui assure! En 2012, KTM est le constructeur européen…
La Mutuelle des motards n'assure pas que les motos, elle prend aussi en charge les voitures électriques. Elle vient d'ailleurs d'accepter de couvrir les véhicules du Twizytour, qui loue des…