Vous êtes ici : AccueilAssurance motoActualiteGhost Riders sur YouTube: 18 mois de prison

Ghost Riders sur YouTube: 18 mois de prison

On connaissait les radars fixes. On connaissait les radars mobiles. Mais qui savait que YouTube assurait encore mieux comme radar embarqué... à bord d'une moto, par le pilote lui-même. Témoin ce motard suisse qui écope de 18 mois de prison fermes, à cause d'une vidéo de ses "performances" réalisées il y a plus de 5 ans...

Le conducteur a filmé ses ébats en fixant une mini-caméra embarquée sur sa moto. Grâce à la vidéo, les forces de l'ordre helvètes ont pu établir des vitesses de pointe de plus de 200 km/h. Mais il y avait pire: le comportement de conduite, assurément très dangereux.

Aux excès de vitesse, le conducteur de la moto a rajouté des effractions graves au code de la route. Même en Suisse, on interdit les dépassements dangereux à moto et les feux rouges grillés.
Si en France on relâche un conducteur de Porsche qui roule en dépassant la vitesse légale de 144 km/h, même ivre et pris sur le fait, en Suisse, on est d'une redoutable précision avec le respect du code, quelle que soit la procédure utilisée pour constater le délit routier.

Car c'est sur la base d'une simple vidéo postée sur YouTube le 1er Avril 2012, que la police Suisse a ferré ce gros poisson, pour des délits de vitesse à moto et conduite dangereuse commis il y a plus de 5 ans!

Les cousins Suisses de notre Maréechaussée ont mené leur enquête sur la base des images diffusées par la vidéo. Ils ont pu constater les dépassements de vitesse, qui étaient filmés par l'auteur du délit lui-même. Ainsi que toutes les violations graves aux règles de circulation que le motard a commises, mettant en danger la vie d'autrui.

Le mot du comparateur d'assurance Moto

La France se montre plus laxiste en privilégiant le "doute au profit de l'accusé". De simples vices de procédures ou des incertitudes de dates ont assuré la relaxe à plus d'un contrevenant français. D'autres ont écopé de quelques mois de prison pour avoir figuré sur des vidéos compromettantes. Les juges français restent-ils plus conciliants? C'est ce que le laissent penser les peines, plus courtes (2 à 6 mois), et assorties d'un sursis.

Les assureurs eux le sont moins: ils ne couvriront pas un accident grave (surtout corporel) dû à une conduite dangereuse en moto. Vous pourrez le vérifier dans les conditions et limites de prises en charge des assurances moto.

Actualités Assurance Moto
assurance vectrix vx-3
Le Vectrix revient avec le VX-3, sa déclinaison électrique du trois-roues. Espérons que ce modèle assurera plus que les autres de la marque, qui n'a immatriculé que 15 modèles en France…
assurance toyota i-road
Non, l'i-Road n'est pas le dernier modèle de la firme à la pomme. Ce 3-roues électrique, entre l'automobile et la moto, est la réponse de Toyota face à la petite Twizy de Renault. Gommant…
Casque réseau social
Le fabricant italien Max a plus d'un tour dans son sac. Il vient d'inventer un casque insolite, baptisé "le Max Social Network", inspiré de Facebook, et dont le but est de permettre aux…