Vous êtes ici : AccueilAssurance motoActualiteSécurité: ABS obligatoire pour les motos en 2016

Sécurité: ABS obligatoire pour les motos en 2016

KelAssur, votre comparateur d'assurance moto, décrypte pour vous cette nouvelle mesure de sécurité qui intéresse les scooters, les tricycles motorisés autant que les moto. Mais pour laquelle les assurances moto se montrent frileuses...

L'ABS, un assistant au freinage qui peut sauver des vies

Qu'il s'agisse d'un petit lapin mignon qui se jette sous les roues de votre moto, ou d'un ballon qui surgit sur la route sans crier gare, votre premier réflexe face à un danger soudain est souvent de freiner à fond.
Sans l'ABS, ce freinage d'urgence peut provoquer un blocage des roues qui risque d'entraîner une perte de stabilité ou de direction et donc une chute.

Capteurs et électronique pour assurer un freinage en toute sécurité

L'ABS est un appareillage de sécurité de haute technologie, composé de plusieurs éléments:

  • un capteur de vitesse situé sur la roue,
  • un calculateur électronique,
  • une centrale hydraulique gérant la pression du liquide de frein.

L'ABS, pour Anti-Blockier-System (ou antiblocage de sécurité pour les allergiques à la langue de Goethe et Derrick), doit empêcher le blocage des roues en cas de freinage brusque et intense. Pour les détails michel-chevalesques, voir avec nos amis de Wikipédia : l'ABS, principe de fonctionnement.

L'ABS pour les motos et scooters de plus de 125 cm3

En empêchant les roues de se bloquer, l'ABS vous aide à garder le contrôle de votre moto. Pourtant, la communauté motarde, qui a souvent tendance à considérer avec suspicion les nouvelles technologies embarquées (surtout si elles interviennent dans la conduite), est loin d'être enchantée par son arrivée prochaine et obligatoire sur tous les deux-roues de plus de 125 cm3. Mesure qui s'ajoute au port obligatoire, dès 2013, d'une surface rétro-réfléchissante suffisante.

Une mesure de sécurité moto qui fait débat

Avec en ligne de mire la baisse du nombre de motards tués sur les routes, la Commission européenne préconise de rendre obligatoire l'ABS sur toutes les motos de plus de 125 cm3.

Cette mesure, dont la CE estime qu'elle pourrait permettre d'éviter 5 330 accidents de la route en dix ans, est pourtant à des années-lumières de faire l'unanimité chez les principaux concernés.

Les motards réfutent l'intérêt de l'ABS

Lors de plusieurs tests, il s'est en effet avéré que l'ABS induisait chez certains motards, des comportements à risques. Ceci est dû au fait que bon nombre d'entre eux, fantasment (à tort bien évidemment), que l'ABS est une sorte de correcteur de conduite permettant de rattraper leurs erreurs au guidon. Ils ont alors une inclinaison à s'asseoir sur certaines règles de conduite élémentaires, telles que le respect des distances de sécurité.

Si ce type de comportements peut être imputé à une méconnaissance de la technologie ABS, aisément corrigeable par un peu de pédagogie, il n'en demeure pas moins problématique. Ainsi n'est-il sans doute pas étranger au scepticisme de plusieurs compagnies d'assurance moto vis-à-vis de cette technologie, dont l'installation de série sur toutes les voitures avait pourtant été très bien accueillie.

Ainsi, plusieurs assureurs qui avaient accordé des tarifs préférentiels pour les véhicules équipés d'ABS sont revenus sur leur décision, vraisemblablement refroidis par l'absence de preuves concrètes d'une sécurité accrue.

Obligatoire à partir du 1er janvier 2016 (ou presque)

Mais la Commission Européenne, particulièrement sensible aux 7 milliards d'euros qu'elle pourrait économiser sur les dépenses liées aux accidents de la route grâce à l'ABS, ne sourcillera probablement pas beaucoup au moment d'entériner la mesure.
Le texte définitif devrait être validé par un vote en séance plénière au Parlement Européen, avant d'être adopté par le conseils des ministres représentant les Etats membres dans les semaines qui viennent.

Si tout se passe comme prévu, la mesure devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2016. Faudra-t-il en venir à un jugement de la Cour Européenne de Justice pour la faire appliquer? L'avenir le dira...

Note du comparateur KelAssur

  • ABS: Anti-lock Braking System chez nos voisins anglo-saxons, ou encore "Système antiblocage des freins" en français, n'est pas un assistant de conduite. C'est un équipement qui évite le blocage des roues en cas de freinage brusque, permettant ainsi de raccourcir la distance de freinage.
  • Il est déjà possible d'équiper sa moto d'un système ABS en option, ou encore d'un système anti-patinage pour un résultat assez proche.
Actualités Assurance Moto
assurance honda pcx 125
Alors que la première version du Honda PCX 125 était déjà le scooter le plus vendu en Europe, Honda n'a pas attendu pour nous proposer une version plus évoluée de son scooter 125. Et la…
1 an de prison pour défaut d'assurance moto
Si vous pensezà que rouler avec une moto ou un scooter sans assurance n'est pas sévèrement puni, détrompez-vous. C'est ce que vient de vérifier un motard de 32 ans qui roulait sans…
Pour être indemnisé en cas de sinistre, des mesures préventives dictées par les assurances moto doivent être respectées à la lettre. Le risque de sinistre est en effet très élevé…