Vous êtes ici : AccueilAssurance prévoyanceActualiteDifférence entre assurance décès et assurance obsèques

Différence entre assurance décès et assurance obsèques

Entre assurance décès ou assurance obsèques, que faut-il choisir pour épargner au mieux sa famille  et ses proches? Un assureur pourrait répondre les deux, et il aurait quelque part raison. Pour ceux qui auront à choisir entre les deux, KelAssur explique la différence entre assurance obsèques et assurance décès.

En effet, même si le prix de ces contrats d'assurance prévoyance n'est pas très cher, à force de multiplier les assurances dans tous les domaines, ça finit par faire une sacrée somme en fin d'année.

Critère de comparaison principal: ce que vous souhaitez laisser à votre famille. Car pour les deux assurances, le déclencheur, c'est votre décès. Vous ne serez plus là pour bénéficier de la garantie, du moins de votre vivant.

L'assurance obsèques

Elle permet de provisionner la somme nécessaire pour financer vos funérailles. Certains contrats permettent même d'en régler les dispositions: enterrement ou incinération, choix du cercueil, aide administrative et accompagnement des familles. Diverses solutions de contrats obsèques sont possibles.
Avantage: vos proches n'auront rien à payer pour vos obsèques -en principe-. Il garantit les frais liés directement à vos funérailles, et uniquement ça.
Inconvénient: votre décès peut entraîner d'autres soucis financiers. Perte de revenus pour votre conjoint et vos enfants, manque de capital pour régler une succession, ou en cas de litige nécessitant des frais de justice...

Le coût d'une assurance obsèques

Il dépend du type de contrat souscrit: contrat en capital, ou contrat de prestation. Il dépend aussi du montant des obsèques à garantir. Et elles sont de plus en plus coûteuses. Attention donc au montant garanti lors de la souscription. Supposons que vous décédiez 20 ans plus tard (et c'est tant mieux), votre contrat pourra-t-il effectivement couvrir les frais d'obsèques?

Le montant de l'assurance obsèques peut donc aller d'une petite cotisation mensuelle d'environ 50 €, jusqu'à un versement de 10 000 € en plusieurs échéances, ou beaucoup plus selon les dispositions et services envisagés.

L'assurance décès

Elle va au-delà de l'assurance obsèques. L'assurance décès permet de constituer un capital qui sera reversé au bénéficiaire de votre choix. Soit en mensualités, soit en "somme toute ronde" versé en une fois. Comme pour l'assurance obsèques, les modalités de garantie dépendent du type de contrat: là aussi plusieurs types d'assurance décès sont proposés. Dans tous les cas, le ou les bénéficiaires disposeront d'une somme permettant de faire à certaines conséquences financières de votre disparition: perte de salaire, frais de succession, frais d'hospitalisation, frais d'avocat...et bien d'autres, dont vos frais d'obsèques. Mais lesquels seront alors à déduire du capital laissé à votre famille. D'où le conseil de certains assureurs, qui vous inciteront à souscrire une assurance obsèques ET une assurance décès...

Le coût d'une assurance décès

Là aussi, tout dépend des garanties du contrat, et en particulier du montant du capital, ainsi que l'âge de l'assuré. Ses conditions de vie comptent aussi: une maladie chronique, un métier à risques...
Le tarif annuel de l'assurance se calcule en pourcentage du capital souscrit, qui dépend de l'âge de la personne dont le décès est garantit. Exemple: de 0,10% à 0,20% si l'assuré a 20 ans, mais de 2,8% à 3,5% si l'assuré a 70 ans. Sur un capital de 100 000 euros, ça fait des sous... De 100 euros pour le plus jeune et au moins cher, à 3 500 € pour le plus vieux et au plus cher.

Le mot du comparateur d'assurance KelAssur

Dans tous les cas, veillez aux conditions de la clause "bénéficiaire(s)". Certains contrats permettent au bénéficiaire de faire ce qu'il souhaite du capital reçu. Pas forcément ce que vous en attendiez.

Actualités Assurance Prévoyance
assurance perte emploi
Connaissez-vous l'assurance "perte emploi"à Cette garantie permet d'assurer votre pouvoir d'achat en cas de chômage. En temps normal, l'assurance "perte emploi" est un type d'assurance jugé…
prevoyance
Emballé par les promesses du conseiller en assurance vie, vous avez signé un contrat d'assurance vie alléchant. Mais rentré à la maison, ben... finalement non. C'est pas si bien! Que…
En cas d'arrêt ou d'incapacité de travail, un salarié peut avoir des indemnités journalières en remplacement de son salaire. Cette aide est prise en charge par la Sécurité Sociale et…