Vous êtes ici : AccueilAssurance prévoyanceActualiteHollande menace la fiscalité de l'assurance-vie

Hollande menace la fiscalité de l’assurance-vie

Peut-être avez-vous raté l'apparition de François hollande sur le plateau de TF1 dans l'émission "Parole de Candidat". Face à Laurence Ferrari, le candidat à l'élection présidentielle lance un boulet de canon en annonçant que "les revenus du capital doivent avoir le même traitement que ceux du travail". KelAssur vous explique ce qui pourrait changer si le candidat socialiste arrive au pouvoir.

La fin de l'assurance-vie?

L'assurance-vie permet d'accumuler des intérêts spécifiés dans notre contrat d'assurance. Au plus on attend, au plus on devrait donc toucher d'argent. Cela ne sera peut-être plus le cas: lors du retrait de cet argent, à la rupture du contrat, François Hollande souhaiterait instaurer une taxe en fonction du niveau de revenu global. En fait, les assurances-vie pourraient être taxées à 5.5%, comme à 75%...
Avec cette mesure, le candidat ôterait à l'assurance-vie son argument de force majeur: la baisse de la fiscalité si l'on rachète son contrat au bout de 8 ans.

Une information confirmée

Michel Sapin, chargé du programme économique de François Hollande, a déclaré:

"L'assurance-vie sera soumise au barème de l'impôt sur le revenu. Nous ne prévoyons pas de maintenir des abattements exonérant le fruit de ces placements. Par définition, les personnes disposant au total de faibles revenus (salaires ou pensions de retraites, plus fruit de l'épargne) continueront d'être non imposables. Les autres paieront comme tout le monde."

Le régime de transmission des contrats maintenu

Aujourd'hui, petits et moyens épargnants bénéficient d'un abattement fiscal pour les transmissions de contrats. Seul cet avantage serait conservé par le candidat.
Michel Sapin a laissé sous-entendre que cette réforme pourrait ne prendre en compte que les nouveaux contrats. Pas plus mal, quand on sait qu'en 2010, 64% des contrats avaient plus de 8ans...

Actualités Assurance Prévoyance
En cas d'arrêt ou d'incapacité de travail, un salarié peut percevoir des indemnités journalières pour compenser la perte de salaire. Une partie du salaire est pris en charge par la…
L'assurance prévoyance "Garantie Accidents de la Vie" (GAV) permet de couvrir les frais financiers dus à un décès ou une invalidité, consécutifs à un accident, qui ne rentre pas dans le…
Le capital décès est une véritable assurance et non un produit d'épargne comme l'assurance vie. Souscrire une assurance décès invalidité est particulièrement recommandé si vous êtes…