Vous êtes ici : AccueilAssurance proActualiteAssurances pour artistes

Assurances pour artistes

Tous les artistes, du peintre au sculpteur, ont besoin d'une assurance pour leurs œœuvres d'art. Qu'il s'agisse d'une assurance atelier, exposition, ou pour le transport, on vous explique tout sur les assurances pour artiste.

Si un particulier peut assurer ses œœuvres d'art, il n'est pas aussi simple pour un artiste d'assurer le fruit de sa création.

Assurance atelier, stand, expo

Tout débute dans l'atelier de l'artiste, c'est donc un endroit qu'il convient d'assurer en priorité: certaines œœuvres peuvent y être entreposées, tout comme du matériel parfois onéreux. Il s'agit du lieu d'activité professionnel, et qui peut même parfois accueillir des visiteurs. Le minimum syndical reste l'assurance responsabilité civile: elle permet de prendre en charge les dommages causés aux tiers dans l'exercice de son activité. Elle est souvent couplée à une assurance biens, pour le contenu de l'atelier. Une assurance professionnelle multirisque va couvrir l'atelier et ses biens contre les divers risques, selon les garanties souscrites (vol, inondation...). Une exposition privée peut être difficile à assurer, selon la valeur des œœuvres. Mais assurer une exposition ne suffit pas, il faut aussi penser au transport. C'est pourtant un moment où l'œœuvre est particulièrement exposée à divers risques, du vol en passant par la casse.

Assurance pour l'artiste

Certains assureurs vont encore plus loin: si le propriétaire d'une œœuvre d'art contracte une assurance pour cette dernière, l'artiste pourra être lui aussi indemnisé en cas de vol. En effet, à chaque vente de l'œœuvre (peinture, sculpture ou autre), lui ou ses héritiers touchent des droits de suite: en cas de perte de ses œœuvres, c'est donc un manque à gagner qui peut être important qui va être couvert par l'assurance.

Le mot de votre comparateur d'assurances

Les couvertures d'assurance pour artistes ne se valent pas toutes: comparez bien les assurances exposition pour vous assurer de trouver la meilleure. Par exemple, les remboursements vont différer en fonction des formules. Assurer en valeur agréée (c'est-à-dire à hauteur de sa valeur lors de la souscription du contrat, déterminée par expertise) pourra être plus intéressant qu'assurer à la valeur déclarée, pour laquelle vous devrez apporter une preuve de l'existence et de la valeur des biens au jour du sinistre. Attention toutefois à certains objets qui gagnent de la valeur en route!
Actualité pour les Professionnels
patissier
"Je viens de créer une société sous la forme juridique d'une SAS dont je suis la présidente et la seule salariée. Code activité 1071DZ, pâtisserie. Etant seule, suis-je obligée de…
Dirigeant d'entreprise ou cadre, l'actualité sociale fait partie des domaines d'information en constante évolution, qu'il ne faut pas négliger. Assurance maladie et vieillesse, accidents du…
quotient familial
Le 19 juin 2012, une nouvelle forme d'assurance est née: l'assurance "santé de l'entreprise". Contrairement à la mutuelle d'entreprise, ce dispositif ne concerne pas directement la santé…