Vous êtes ici : AccueilAssurance proActualiteHeures sup' défiscalisées: effet boomerang?

Heures sup’ défiscalisées: effet boomerang?

Présentation ce matin 4 juillet 2012 du plan de rigueur prévu par le nouveau gouvernement sous le mandat de Mr Hollande. Plusieurs mesures sont prises pour trouver 7 à 10 milliards d'euros d'ici fin 2012. Parmi elles, suppression de la défiscalisation des heures supplémentaires. Avec un possible effet boomerang sur le revenu des salariés, et peut-être l'impôt à payer l'an prochain...

Les rumeurs allaient bon train sur la question: la fin des heures supplémentaires défiscalisables, votée par le Sénat passé à gauche en 2011, on en parle depuis des mois. Certains considérant ce dispositif comme une niche fiscale. On prédisait que les salariés seraient préservés: seul l'avantage donné aux entreprises serait supprimé. Sauf que, d'une façon ou d'une autre, le revenu des employés, cadre ou non cadre, sera touché.

Refiscalisation des "heures sup": l'effet boomerang

Car même si nous n'en connaissons pas encore les tenants, il y aura un effet boomerang sur la suppression de l'avantage fiscal donné au "travailler plus pour gagner plus", parmi les autres mesures du plan de rigueur 2012.

1er cas: moins pour les patrons, autant pour les salariés

Même si la part heures supplémentaires reste non imposable pour les salariés, les patrons qui eux, devront payer l'intégralité des charges salariales, seront moins enclins à faire appel aux heures supplémentaires. D'autant qu'elles coûtent plus cher qu'une heure normale de travail.

Cette contre-mesure pourrait générer de l'emploi pour combler le volume d'heure de travail manquant alors que le besoin de main d'oeuvre est là. Mais la fiscalité du travail très lourde en France, et l'incertitude économique liée à la crise de la dette en Europe, sont un frein certain.

2ème cas: suppression de la défiscalisation aussi pour les salariés

Pour les patrons, mêmes effets.

Pour les salariés, perdre du temps de travail supplémentaire et mieux rémunéré sera peut-être une meilleure "sortie". Car si ces heures supplémentaires devenaient fiscalisables, certains pourraient passer à une tranche imposable supérieure, et payer plus d'impôt qu'avant. En engloutissant peut-être tout le bénéfice des heures supplémentaires. Mieux vaut partir à la plage, car travailler moins ne coûte rien: pas de frais pour garder les enfants, moins d'impôts à payer, plus de temps pour gérer les courses, le ménage...

Question du comparateur KelAssur

L'impôt sur le revenu 2012 sera calculé l'an prochain. Déjà 7 mois de salaires avec des heures supplémentaires ont été versés. Qu'en sera-t-il de l'avantage normalement acquis ces premiers mois? Rendez-vous ces prochains jours pour avoir les réponses.

Seule certitude en attendant: les ménages et les entreprises vont avoir bien du mal à faire un budget prévisionnel et à tenir une comptabilité, ces temps-ci.

Actualité pour les Professionnels
responsabilité civile
Toute activité professionnelle est susceptible de mettre en cause la responsabilité civile de l’entrepreneur, qu’il exerce en nom propre ou en société.
Tous les sites d'assurance parlent de la résiliation de contrat facilitée par la future loi Hamon. Nous vous proposons de synthétiser les 9 mesures principales de cette loi sur la…
Loi-Hamon
Si la loi Hamon sur la consommation est applicable aux professionnels, c’est seulement par rapport à certains critères financiers concernant notamment les délais de paiement entre…