Vous êtes ici : AccueilAssurance proActualiteL’obligation légale d’assurance responsabilité civile de certains professionnels

L’obligation légale d’assurance responsabilité civile de certains professionnels

La loi impose une obligation d’assurance aux personnes exerçant certaines activités dites « réglementées », (principalement des professions médicales et juridiques)


Médecins, pharmaciens,  notaires, avocats, agents généraux d’assurances, agents immobiliers, mandataires judiciaires, etc. sont soumis à une obligation d’assurance Responsabilité Civile ( RC) pro.

Cette assurance devra couvrir la responsabilité civile qui leur incombe en cas de faute professionnelle, erreur ou défaut de conseil, ayant entraîné un préjudice à un tiers. Il en est de même pour tous les « intervenants du bâtiment », de l’architecte jusqu’au plus petit des artisans, y compris les négociants en matériaux de construction, qui doivent souscrire une « assurance R.C. décennale » destinée à répondre pendant 10 ans des malfaçons pouvant affecter les ouvrages qu’ils ont conçus ou bâtis. Cette obligation légale découle de la loi « Spinetta » de 1978, transposée dans l’article 1792 du code civil. Précisons par ailleurs que certains de ces professionnels, en particulier ceux détenant des fonds ne leur appartenant pas ( notaires, agents généraux d’assurance, agent immobiliers, promoteurs, cabinets de recouvrement de créances, etc.) sont soumis par la loi à une obligation de souscription d’une caution financière. Rappelons enfin que 2 autres obligations d’assurance pèsent sur les tous professionnels :
  • L’assurance de tous leurs véhicules à moteur 2 ou 4 roues (y compris les engins de chantier)
  • L’assurance des risques locatifs si l’entreprise est locataire de ses locaux professionnels.
Actualité pour les Professionnels
Tous les sites d'assurance parlent de la résiliation de contrat facilitée par la future loi Hamon. Nous vous proposons de synthétiser les 9 mesures principales de cette loi sur la…
Loi-Hamon
Si la loi Hamon sur la consommation est applicable aux professionnels, c’est seulement par rapport à certains critères financiers concernant notamment les délais de paiement entre…
Accord-de-branche
Il existe trois modalités possibles pour mettre en place une mutuelle collective selon la situation de votre entreprise : la DUE (décision unilatérale de l’employeur), le référendum et…