Prévoyance collective, demandez un devis

 

La prévoyance collective

L’assurance prévoyance complète les prestations de la Sécurité Sociale, pour se prémunir contre un certain nombre de risques : arrêts de travail, invalidité, incapacité, décès, etc.

Vous êtes un employeur

Proposer une assurance prévoyance à vos salariés, vous permet d’optimiser les coûts salariaux et de fidéliser votre personnel. Le montant des cotisations est partiellement pris en charge par l’entreprise.

Un des principaux avantages est que la part des cotisations versée par l’entreprise sera déductible du bénéfice imposable. Ainsi, à l’image de la mutuelle obligatoire, la mise en place d’une assurance prévoyance est un bonus pour les employés qui est moins taxé pour l’employeur, qu’une hausse de salaire.

A noter que vous pouvez faire le choix de proposer un contrat de prévoyance uniquement à une partie de vos salariés, les cadres par exemple.

La mutualisation des risques entre tous les salariés permet de diminuer le coût de l’offre proposée.

Pour la prévoyance complémentaire comme pour la mutuelle, vous pouvez faire le choix de proposer un contrat obligatoire ou facultatif pour vos salariés.

Comment choisir un contrat de prévoyance pour ses salariés

Pour choisir le bon contrat de prévoyance pour vos salariés, vous devez identifier les profils et les besoins des salariés ainsi que les moyens de l’entreprise. Au delà des prestations et des tarifs, veilliez également aux niveaux de franchise proposés.

Nous vous recommandons de comparer plusieurs offres avant de prendre votre décision, cela vous permettra de mettre en concurrence les prestataires, tant en terme de tarifs que des options proposées.

Bon à savoir :

Selon la Convention collective des cadres de mars 1947, les employeurs doivent cotiser pour leurs cadres et assimilés, un contrat d’assurance collective couvrant en priorité le risque de décès.

La cotisation est entièrement à la charge de l’employeur.

De nombreuses conventions collectives précisent les devoirs de l’employeur en termes de prévoyance. Il est fréquent que l’employeur soit dans l’obligation de prendre en charge les risques invalidité et décès de ses salariés : référez vous à votre convention collective.

Vous êtes un salarié

Le salarié bénéficie ainsi d’une protection négociée dans le cadre d’un contrat groupe ainsi que d’une économie fiscale et sociale : les cotisations versées par les salariés ne sont pas soumises à l’impôt sur le revenu, elles sont automatiquement déduites sur votre déclaration d’impôt.

La mutualisation des risques entre tous les salariés permet de diminuer le coût de la protection offerte. Votre employeur doit tenir à votre disposition une notice d’information sur les risques couverts par votre assurance prévoyance.

Vous pouvez choisir vos ayant droits. Si vous n’avez rien spécifié, les bénéficiaires seront votre conjoint, vos enfants ou à défaut vos ascendants les plus proches.

Actualité pour les Professionnels
convention-collective
La convention collective de branche détermine l’ensemble des relations entre employeurs et salariés.
retraite
L’entrepreneur individuel et le gérant majoritaire d’une société relèvent du régime de retraite des Travailleurs Non Salariés et cotisent de ce fait soit au R.S.I. pour les artisans…
Accord-de-branche
A l’occasion de la nouvelle loi A.N.I. sur les Accords Nationaux Interprofessionnels, les « accords de branche » ont été remis en lumière.