Vous êtes ici : AccueilGuideActualite2008 Septembre: santé, retraite, prêt immobilier

2008 Septembre: santé, retraite, prêt immobilier

Septembre 2008: la taxe patronale sur la participation et l'intéressement bottée en touche. C'était une mesure de contribution au remboursement de la dette sociale. Les salariés eux, devront payer plein pot: patrons 0, salariés 1. Pour redorer un  peu l'ambiance, une bonne nouvelle côté santé, avec la mise au point d'un vaccin anti-cancer (pour les femmes et les jeunes filles).

Déficit de la SECU: le montant de la taxe patronale en suspens.

Toujours dans sa quête à la réduction du déficit de la Sécurité Sociale, le gouvernement avait prononcé la mise en place d'une nouvelle mesure pour contribuer au milliard d'euros de compensation : une nouvelle taxe patronale sur les sommes versées au titre de la participation et de l'intéressement.

Pour rappel,  les primes d'intéressement et de participation considérées comme des  " niches sociales " , sont aujourd'hui exonérées des cotisations patronales et sociales mais soumises à la CSG (cotisation sociale généralisée) et à la CRDS (contribution au remboursement de la dette sociale) à 8 % de leur montant.
Les salariés sont également taxés sur les plus-values réalisées sur le placement de leur épargne salariale, à hauteur de 11 % (dont CSG et CRDS). Côté employeurs, ces primes sont totalement exonérées.

En juillet dernier, un taux compris entre 3 et 5 % avait été évoqué par le ministère de la santé mais aujourd'hui, ce taux est en cours de discussion. Notamment, le ministère de l'économie et des finances infirme cette information jusqu'à remettre en cause l'existence même de cette taxe pour 2009.

Face à ces divergences, les employeurs ont encore le temps de voir les choses venir...

Nouveau vaccin contre le cancer du col de l'utérus

Depuis quelques jours, une grande campagne préventive contre le cancer du col de l'utérus défile sur nos écrans.
Plus précisément, il s'agit de la sortie d'un nouveau vaccin - le " Cervarix " - contre " les lésions précancéreuses de haut grade et du cancer du col de l'utérus dus aux HPV-16 et HPV-18 " , soit représentant 70 % des cas de cancer.

Par cette campagne principalement destinée aux jeunes filles dès 14 ans et n'ayant pas eu de relations sexuelles, la société GSK (société distributrice du vaccin) espère également sensibiliser toutes les femmes contre ce fléau, même si le dépistage par frottis reste l'examen indispensable et incontournable.

Le "Cervarix " est le second vaccin après le " Gardasil  " qui avait été lancé fin 2006 sur le marché.
Ce vaccin se déroule en 3 injections et coûte 111, 82 € la dose, soit un total de 335, 46 € la vaccination. La bonne nouvelle est que ce nouveau vaccin est remboursé à 65 % par la Sécurité Sociale. Si vous possédez une mutuelle, celle-ci complètera normalement le remboursement intégralement.

Actualité guide
L'assureur Axa serait sur le point de vendre la majorité de ses parts d'Axa Private Equity. Une information non officielle, mais révélée par l'agence de presse américaine Dow Jones. Votre…
Le marché de la moto en 2011 n'a pas échappé à la crise. KelAssur Moto, votre comparateur d'assurance moto, vous délivre les chiffres des ventes de moto en 2011: Quels constructeurs…
Payer moins l'assurance credit: reforme Lagarde
Les banques détiennent 85% du marché de l'assurance emprunteur. 9 emprunteurs sur 10 souscrivent l'assurance de leur banque sans consulter la concurrence lorsqu'ils signent un crédit.