Vous êtes ici : AccueilGuideActualiteAffaire Merah: les assurances avancent les travaux

Affaire Merah: les assurances avancent les travaux

Depuis le 22 mars 2012, l'immeuble qui a subit l'assaut du RAID envers Mohammed Merah en porte toujours les traces. Jusqu'alors, assurances et État se renvoyaient la balle. Finalement, ce sont les assurances qui avanceront les frais.

KelAssur, votre comparateur d'assurances, vous explique comment les voisins de Mohammed Merah pourront enfin effacer les traces (phisiques) du siège qui dura 32h.

Les assurances vont reboucher les impacts de balles

"La proposition que nous avons faite aux pouvoirs publics est que nos membres avancent les frais, et se fassent rembourser ensuite par le ministère" : c'est ce qu'à affirmé un porte-parole de la FFSA, la Fédération française des sociétés d'assurances.

Un fonds spécial du ministère de la Justice sera débloqué pour rembourser les dégâts aux assurances. Impacts de balles, fissures, voitures abîmées seront enfin réparés.

Les voisins de Merah ne sont toujours pas indemnisés

Les travaux de l'immeuble de Merah n'ont toujours pas commencés, et ce 5 mois après le drame. Ceci car la plupart des contrats d'assurance des voisins ne prenaient pas en compte ce type de risque. Et pour cause, tout le monde ne vit pas à côté d'un terroriste (enfin, on ose l'imaginer!).

La plupart des dégâts ayant été causés par le RAID, c'est donc à l'État de rembourser. Pour ce faire, il faut être en possession des procès verbaux. Le souci, c'est que ce sont des pièces couvertes par le secret de l'instruction, et cette dernière peut durer très longtemps! Voilà pourquoi il était urgent de trouver une solution pour indemniser les "victimes collatérales" de ce 22 mars 2012.

Actualité guide
À l'occasion de la publication des chiffres de la Sécurité routière, et de la baisse historique du nombre de morts sur les routes, le ministre Manuel Valls annonce le report sans délai de…
Les compagnies d'assurance annoncent une hausse des prix de l'assurance habitation pour 2013. Une hausse modérée est prévue dès janvier 2013 entraînant incontestablement un budget…
Fonds que certains organismes complémentaires utilisent pour intervenir de manière exceptionnelle dans le cadre de difficultés financières déterminées selon des critères économiques et…