Vous êtes ici : AccueilGuideActualiteAssurances et mutuelles des animaux de compagnie

Assurances et mutuelles des animaux de compagnie

Chiens ou chats, les animaux de compagnie adoptés par les familles françaises font partie intégrante du foyer. Alors quand Toutou ou Minou tombe malade, hors de question de lésiner sur les frais vétérinaires nécessaires à le remettre d'aplomb! Mais pour s'assurer de ne pas se ruiner, des mutuelles santé pour animaux de compagnie ont vu le jour. Ces assurances modulables proposent d'assurer les frais médicaux comme chirurgicaux, ou encore de vaccination comme de détartrage! En parallèle, votre animal doit être couvert par votre assurance civile. DevisMutuelle fait le point sur les assurances pour animaux de compagnie.

En France, on compte de nombreuses assurances, afin de couvrir des frais de plus en plus originaux: une mutuelle pour les transports non payés, une autre contre les badbeat au poker... Il paraît naturel que nos chers animaux de compagnie aient aussi droit à la leur! Explication des deux types d'assurances existantes pour vos animaux, qu'il faut différencier: l'assurance responsabilité civile et l'assurance santé. Notez aussi que pour les détenteurs de nouveaux animaux de compagnie, il existe aussi des mutuelles pour NAC.

L'assurance responsabilité civile chien ou chat

Ses principes

Selon l'article 1385 du Code Civil, le propriétaire est responsable de son animal, et même si celui-ci s'est échappé ou égaré sans surveillance: C'est la responsabilité civile. L'assurance responsabilité civile est obligatoire pour tous les individus en France, et est souvent incluse pour votre animal de compagnie dans le contrat multirisques d'habitation (n'oubliez pas de prévenir votre assureur d'un nouvel arrivé à poil dans votre maison!). Concrètement, votre responsabilité civile couvre les accidents causés par votre animal à autrui ainsi que les dégradations qu'il est susceptible de causer:
  • Les accidents de la circulation
  • Les morsures et griffures
  • Des Objets cassés ou abîmés...

Les cas particuliers

Chiens dits "dangereux"

L'assurance responsabilité civile est obligatoire pour les chiens dits "dangereux", c'est-à-dire les chiens d'attaque (catégorie 1), ainsi que ceux de garde et de défense (catégorie 2). L'attestation d'assurance de l'animal doit pouvoir être présentée à tout moment aux forces de l'ordre sous peine d'une amende de 450€, ainsi que d'une confiscation de l'animal! Le souci, c'est que souvent les contrats multirisques d'habitation refusent souvent d'assurer ce type d'animal, et rares sont les assureurs se risquant à assurer un animal "dangereux". Un véritable parcours du combattant pour certains propriétaires pourtant contraints de souscrire une assurance.

Les autres animaux

Certains animaux peuvent ne pas être prit en compte par l'assurance multirisques, ou encore nécessiter une assurance particulière:

L'assurance-santé ou mutuelle santé pour chiens et chats (et animaux de compagnie en général)

Le principe

L'assurance santé couvre les risques subis par votre animal, et non pas ceux causés par ce dernier, ce qui est le cas de l'assurance civile. L'assurance chien, chat et animaux de compagnie en générale, implantée depuis 10 ans en Angleterre, n'existe que depuis 5ans en France. Ce phénomène reste encore timide, avec seulement 4% d'animaux assurés en France contre 30% en Angleterre et 80% en Suède! Aussi de nombreux assureurs tels Amaguiz, Aloa, Euro-Assurance

Les frais assurés

Ces assurances permettent de prendre en charge une partie ou la totalité des frais médicaux de votre animal en cas de maladie ou d'accident, à divers taux de remboursement et conditions, selon l'assureur. L'assurance peut couvrir, selon les options:
  • Les actes médicaux (frais vétérinaires)
  • Les analyses biologiques
  • Les radiographies ou scanners
  • Les frais chirurgicaux (frais d'hospitalisation)
  • Le détartrage
  • Le vermifugeage
  • Les vaccins
  • Une assurance décès (si l'on admet qu'un dédommagement financier puisse compenser la perte d'un animal!)

Les conditions

Il sera plus difficile pour un propriétaire d'assurer un animal âgé ou malade qu'un chiot en pleine santé. Comme toutes les assurances, le risque ne doit pas être trop élevé! Certains animaux, estimés trop fragiles, ne peuvent bénéficier d'assurance santé, comme les poissons ou les oiseaux. La vaccination et le marquage peuvent être de rigueur pour souscrire à une mutuelle santé pour animaux de compagnie.

Le prix d'une assurance animaux de compagnie

Le prix des assurances varie selon l'assureur, l'animal assuré et les options choisies. En moyenne, comptez tout de même entre 10€ et 30€ par mois pour assurer votre animal: chien, chat, NAC etc. On peut se demander si un tel investissement est réellement rentable: Les dépenses moyennes pour un animal sain en France seraient d'environ 70€ par an, et dans ce cas, l'assurance santé ne serait pas une bonne affaire. Par contre, les frais de vétérinaires explosent à partir du moment où votre animal présente des soucis de santé: comptez en moyenne 1000€/an pour une chimiothérapie, 80€ pour une simple gastro, 90€ pour une otite et 1000€/an pour une allergie.

Le mot du comparateur assurances KelAssur

Pour bénéficier d'une assurance chien chat (ou autre animal), n'attendez pas l'apparition du problème! Chaque propriétaire devra peser le pour et le contre, pour estimer quelle meilleure option pour lui et son animal: souscrire ou non une assurance chien-chat, une assurance NAC, ou toute autre assurance pour un animal. Et choisir le contrat d'assurance adapté à ses priorités!
Actualité guide
Panneaux piste cyclable
Si bien sûr on pense toujours à l'assurance d'une motocyclette (obligatoire), a-t-on le réflexe d'assurer un véloà Et que couvre une assurance véloà Autre point: quelles sont les règles…
medicament
La loi sur la sécurisation de l’emploi, officialisée le 14 Juin 2013, transpose un Accord National Interprofessionnel (ou ANI). Cette loi a notamment pour objectif de généraliser…
responsabilité civile
Toute activité professionnelle est susceptible de mettre en cause la responsabilité civile de l’entrepreneur, qu’il exerce en nom propre ou en société.