Vous êtes ici : AccueilGuideActualiteComment payer moins cher ses lunettes ?

Comment payer moins cher ses lunettes ?

Parce que l'optique est l'un des postes de santé le plus onéreux, les mutuelles proposent des forfaits pouvant prendre en charge la totalité des dépenses. Aussi, pour les plus modestes, le gouvernement a prévu la mise en place d'un dispositif visant à réduire les tarifs d'optique.


Des forfaits optique pour ne pas vous ruiner

Porter des lunettes ou des lentilles coûte cher et ceux qui en portent le savent. Très peu remboursé par la Sécurité sociale, la seule manière de limiter la facture est de recourir à une mutuelle santé.
Certaines mutuelles proposent en effet des forfaits élevés vous permettant parfois de n’avoir aucun reste à charge. Nous vous proposons sur notre comparatif une sélection de mutuelle optique à un prix intéressant. Pour découvrir les différents forfaits proposés, il vous suffit de réaliser un comparatif. Cela est rapide, gratuit et sans engagement.

Des prix réduits pour les revenus modestes

Le gouvernement a prévu d'étendre aux bénéficiaires de l'aide à la complémentaire de santé (ACS), le dispositif d'encadrement des tarifs optiques, actuellement réservé aux bénéficiaires de la couverture maladie universelle (CMU) complémentaire.

Les tarifs des prestations optique proposés aux bénéficiaires de l’ACS seront ainsi fixés et ne pourront dépasser un certain niveau.
Le gouvernement souhaite réellement permettre aux personnes à faibles revenus de bénéficier de meilleurs remboursements pour les prestations optiques.

 

Actualité guide
Panneaux piste cyclable
Si bien sûr on pense toujours à l'assurance d'une motocyclette (obligatoire), a-t-on le réflexe d'assurer un véloà Et que couvre une assurance véloà Autre point: quelles sont les règles…
medicament
La loi sur la sécurisation de l’emploi, officialisée le 14 Juin 2013, transpose un Accord National Interprofessionnel (ou ANI). Cette loi a notamment pour objectif de généraliser…
responsabilité civile
Toute activité professionnelle est susceptible de mettre en cause la responsabilité civile de l’entrepreneur, qu’il exerce en nom propre ou en société.