Vous êtes ici : AccueilGuideActualiteCourtiers-assureurs: industrialisation des échanges

Courtiers-assureurs: industrialisation des échanges

Le comparateur d'assurance compte parmi les 4 leaders du marché de la comparaison d'assurance en ligne.

Dans ce dossier, la Revue du Courtage passe en Revue l'évolution du marché de l'assurance vers "l'industrialisation des échanges entre courtiers et assureurs. Quelle est la place de l'assuré dans cette dynamique? L'analyse de la Revue du Courtage permet de mieux comprendre les enjeux: l'assuré ne peut que subir.

Seul moyen pour lui de rester "acteur": utiliser les comparateurs d'assurance pour faire jouer la concurrence entre les offres.

Au sommaire de l'article:

  • l'indépendance, un prix à payer: le courtier doit utiliser ses propres moyens, au contraire de l'agent d'assurance qui dispose des moyens de la compagnie...
  • interview de J.L Mousset (Covéa Risks)...
  • vers un langage universel pour tous les professionnels de l'assurance (norme EDI courtage)...
  • technologie avec Axway Insurance Exchange...
  • l'avenir des courtiers d'assurance non adhérents...
  • comparateurs d'assurance, actualité e-assurance, visibilité des comparateurs d'assurance...
  • etc.

Visibilité des comparateurs d'assurance

"...Les comparateurs mettent en face du "besoin de rassurance" des internautes, ou de conseil, la possibilité de pouvoir parler à une personne, suite à la proposition d'une offre d'assurance.

Voir l'article complet La revue du Courtage - Format pdf - 2 Mo

Actualité guide
L'assureur Axa serait sur le point de vendre la majorité de ses parts d'Axa Private Equity. Une information non officielle, mais révélée par l'agence de presse américaine Dow Jones. Votre…
Le marché de la moto en 2011 n'a pas échappé à la crise. KelAssur Moto, votre comparateur d'assurance moto, vous délivre les chiffres des ventes de moto en 2011: Quels constructeurs…
Payer moins l'assurance credit: reforme Lagarde
Les banques détiennent 85% du marché de l'assurance emprunteur. 9 emprunteurs sur 10 souscrivent l'assurance de leur banque sans consulter la concurrence lorsqu'ils signent un crédit.