Vous êtes ici : AccueilGuideActualiteDéfiscalisation Sarkozy

Défiscalisation Sarkozy

L'assemblée nationale vient d'adopter, dans le cadre du "Paquet Fiscal Sarkozy", une loi permettant une déduction des intérêts des emprunts immobiliers dans la limite de 20 % du montant des intérêts annuels.

Voté dans la nuit du 12 juillet 2007, cet avantage fiscal peut permettre des réductions d'impôts à ceux qui investissent dans la pierre. L'avantage, applicable les 5 premières années du crédit, est plafonné...

Montant des intérêts déductibles

La somme déductible serait de 40% du montant des intérêts du crédit la 1ère année de l'emprunt, puis 20% les 4 années suivantes.

La déduction des intérêts d'emprunt immobilier serait aussi plafonnée à:

  • 3 750 € pour une personne célibataire, veuve ou divorcée,
  • 7 500 € pour un couple soumis à imposition commune.

Cette somme serait majorée de 500 € par personne à charge. La somme de 500 € étant divisée par deux s'il s'agit d'un enfant réputé à charge égale de l'un et l'autre des parents.

Cette loi doit encore être votée par le Sénat, où elle sera étudiée à partir du 25 juillet 2007. Le décret d'application présidentiel devrait suivre avant la fin de l'été...

Qui peut profiter du paquet fiscal Sarkozy?

Tout le monde peut en bénéficier, pour l'achat du logement principal.

Le mot du comparateur d'assurance

Il n'est plus possible de déduire le montant des intérêts d'emprunt immobilier depuis le 1er janvier 2011.

Actualité guide
Baisse demande prêt immobilier
Les études mensuelles effectuées par la Banque de France montrent qu'en ce début 2013 les demandes de crédits immobiliers personnels comme professionnels affichent une tendance à la…
Assurance maladie en France
Le montant de l'assurance-vie va être déterminé par plusieurs facteurs, comme l'âge, le genre, le statut financier, le style de vie... mais aussi par les maladies dont ont peut souffrir.…
primes constructeurs allemands
Certains constructeurs auto ne sentent pas la crise. Mieux, ils assurent toujours plus de ventes, et ont décidé d'en faire profiter leurs salariés, en partageant les bénéfices. Ça vous…