Vous êtes ici : AccueilGuideActualiteF. Hollande témoin au procès Teulade?

F. Hollande témoin au procès Teulade?

Le président de la République est appelé à témoigner dans le cadre du procès en appel de René Teulade. Ce dernier a été condamné pour abus de confiance dans l'affaire de la Mutuelle retraite de la fonction public, dont il était président entre 1974 et 1992.

Dans le scandale de la Mutuelle Retraite de la Fonction publique (MRFP), aujourd'hui UMR, René Teulade est accusé d'avoir détourné les fonds de cette mutuelle, via des indemnités, des voitures de fonction ou encore un appartement. Ainsi, des milliers d'assurés ont décidé de l'assigner pour abus de confiance. 

Un président face au tribunal?

Pour rappel, l'ancien ministre R. Teulade avait écopé de 18 mois de prison avec sursis ainsi que de 5 000€ d'amende lors de son premier procès. À ses côtés, 7 autres personnes ont aussi été condamnées, entre 8 et 10 mois de prison avec sursis accompagnés d'une amende de 1 500€.

Mais quel rapport entre François Hollande et cette affaire me diriez-vous? En fait, F. Hollande est l'ancien trésorier d'une association qui a bénéficié gratuitement de locaux de la Mutuelle retraite de la fonction publique, lorsqu'elle était présidée par R. Teulade. 

Par la suite, ce dernier a été député suppléant de F. Hollande en Corrèze entre 1997 et 2002. Et il semble que la complicité entre les deux hommes reste forte, le président lui ayant carrément rendu hommage lors du dernier Congrès de la Mutualité, se disant lié à lui par une "fidélité corrézienne"

Appelé à témoigner, on ne sait pas encore comment le président de la République se manifestera. Sa porte-parole, N. Vallaud-Belkacem, a fait savoir que sa contribution ne passera pas forcément par un témoignage. 

Aucune obligation, mais...

Selon l'article 67 de la Constitution, un président de la République n'est pas obligé de témoigner durant son mandat. 

Cependant, F. Hollande a fait la promesse, pas encore tenue, de réformer ce statut. Rappelez-vous, lors du débat entre les deux tours, face à N. Sarkozy, il avait annoncé: "Moi, président de la République,  j'aurai aussi à cœur de ne pas avoir un statut pénal du chef de l'État; je le ferai réformer, de façon à ce que si des actes antérieurs à ma prise de fonction venaient à être contestés, je puisse dans certaines conditions me rendre à la convocation de tel ou tel magistrat, ou m'expliquer devant un certain nombre d'instances". 

Actualité guide
deneiger devant chez soi
Un trottoir enneigé ou une plaque de verglas, et c'est la chute assurée! Mais saviez-vous que si quelqu'un tombe devant chez vous, votre responsabilité peut être engagéeà Un point avec…
scandale assurance pret ppi
Les banques britanniques sont en train de vivre le scandale le plus cher de leur histoire. Entre 2000 et 2008, les banques ont imposé une assurance crédit à leurs souscripteurs, qui…
hausse
La retraite, ce n'est pas encore pour tout de suite mais vous y pensez déjà . Et notamment, comment conserver votre train de vie actuel, quand vous aurez arrêté votre activité…