Vous êtes ici : AccueilGuideActualiteLes études intégrées au calcul de la retraite?

Les études intégrées au calcul de la retraite?

Marisol Touraine pourrait demander la prise en compte des années d'études post-bac dans le calcul des pensions de retraite. En d'autres termes, des trimestres de cotisation pourraient être offerts au prorata des années d'études effectuées. 

Une bonne nouvelles pour les apprentis et les (nombreux!) stagiaires, qui ne cotisent pas autant qu'un autre travailleur. Cette nouvelle nous est annoncée par un communiqué de la CFE-CFC, à l'origine de la proposition. 

Cotiser pour la retraite pendant ses études

On ne sait pas encore comment cette prise en compte des études dans le calcul de la retraite se concrétisera, ni même si elle sera effective. Deux pistes seraient étudiées:

L'octroi de trimestres supplémentaires aux personnes ayant fait des études;

Une déduction fiscale supplémentaire pour baisser le coût du "rachat de trimestres". On peut en effet aider les VPLR (Versements pour la retraite), un dispositif qui permet d'acheter les trimestres de cotisations restants, par le biais d'une niche fiscale plus intéressante. 

Le mot de votre comparateur d'assurance

Reste qu'une telle mesure serait très coûteuse. Alors que le besoin en financement des caisses de retraite s'accroît, difficile de penser que la prise en compte des années d'étude ne sera pas, à terme, accompagnée d'un allongement du temps de cotisation. Surtout, rien n'assure qu'elle figurera dans le projet de loi sur les retraites présenté ce mois-ci en conseil des ministres. 

Actualité guide
assurance serre jardin
La serre de jardin, c'est une solution pour s'assurer de la provenance de ce que l'on mange, et de la composition de nosà assiettes.à Et en ces temps de scandales sanitaires et de crise…
Accord-de-branche
Il existe trois modalités possibles pour mettre en place une mutuelle collective selon la situation de votre entreprise : la DUE (décision unilatérale de l’employeur), le référendum et…
mutuelle-sante-entreprise
Toutes les entreprises du secteur privé devront proposer une mutuelle de groupe à tous leurs salariés avant le 1er Janvier 2016 du fait de la mise en place de la loi “ANI”.