Vous êtes ici : AccueilGuideActualiteSolidarité: aidants et dépendants

Solidarité: aidants et dépendants

La solidarité, ce n'est pas qu'une affaire de subventions et de deniers publics. Elle ne se résume pas non plus aux campagnes visant les dons des particuliers (Téléthon, Journée des "enfoirés" etc.). C'est aussi une affaire de bénévolat et de don de soi. On l'oublie trop souvent, et les belles actions devraient plus souvent faire la Une des médias que les déficits, attentats et autres catastrophes. Heureusement, l'État nous le rappelle...

La Journée des Aidants du 6 octobre 2010

Cette journée, sous l'égide du Ministre du Travail Mr Eric Woerth, et de Mme Nora Berra, secrétaire d'État chargée des Aînés, était consacrée à tous ceux qui aident un malade, une personne âgée... L'État fait ainsi un petit rappel: à chacun de ne pas se limiter à une journée dans l'année. Vous avez très certainement quelqu'un à qui donner un petit coup de main, juste à côté de vous, même pas longtemps.

3,5 millions d'aidants sous les spots

Après la journée mondiale de la maladie d'Alzheimer du 21 septembre 2010, le Gouvernement étend son action de notoriété en faveur de la solidarité envers les dépendants. Il compte sur une meilleure prise de conscience du public.

Le bénéfice social individuel apporté par le bénévolat est évident: pour les aidés, comme pour les aidants. Tous profitent d'un lien privilégié, et de la satisfaction de petits moments d'apaisement pour la personne en difficulté. Avec en plus, la lutte contre l'isolement des vieux comme des jeunes.

Mais c'est aussi un bénéfice économique: les 3,5 millions d'aidants recensés, c'est autant d'incapacité et de handicap soulagé, où le recours à l'Aide Sociale financée par les Aides publiques est atténué. Traduction: moins de taxe pour financer l'Aide Sociale...

Donc plus de petits gestes réguliers envers ceux qui en ont besoin, c'est moins d'impôts! Nous sommes 60 millions d'habitants en France. Calculez ce que nous pourrions économiser en nous consacrant un peu plus souvent les uns aux autres.
Faire les courses de la grand-mère du rez-de-chaussée en même temps que les siennes, accompagner au sport les aînés de la voisine avec les siens, pendant qu'elle surveille les devoirs des deux plus jeunes, le sien et le vôtre, etc. Les occasions de se rendre de petits services mutuels ne manquent pas, à tous âges, en toutes circonstances, et en tout lieu. Et si l'entraide remplaçait le financement de crèches publiques, de permanence scolaire, d'aide à domicile...?
Joli rêve: au moins peut-on envisager qu'elle contribue à soulager une partie de ces charges, et pourquoi pas à réduire le prix des mutuelles, dont certaines prévoient ces services dans leur tarif de cotisation. Sans oublier que les coûts de cette aide à la dépendance sont financés par la Sécurité Sociale...

Soutenir concrètement les aidants

Un colloque national est organisé à l'occasion de cette journée Nationale des Aidants.
Les "aidants familiaux", ce sont aussi des personnes souvent épuisées physiquement et moralement par l'aide à leur proche malade, handicapé ou âgé.

L'État le reconnaît au travers de la loi handicap de 2005, créée sous le mandat de Mr Jacques Chirac. Suivie du dispositif de congé pour soutien familial mis en place en 2007, dès le début du mandat de Mr Nicolas Sarkozy. Ce congé n'est pas indemnisé, ni rémunéré, mais il ouvre des droits pour votre retraite et maintient votre couverture en assurance maladie.

Articles sur l'assurance retaite

  • Objectif prévoyance 2009 : la retraite à 70 ans ?
Actualité guide
Assurer la prévention, c'est l'objectif de l'assurance AXA qui a distribué hier, le 5 décembre 2012, des gants afin de protéger les mains en cas de chute à moto. KelAssur, votre…
Activités extra-scolaire et assurance école
La rentrée 2012-2013 pointe son nez: vous êtes déjà en train de préparer la liste des fournitures scolaires et d'autres détails logistiques. Cantine, transport, clubs de sports etc. et…
Assurance logement: obligatoire
L'assurance habitation n'est pas obligatoire sauf dans un cas. Propriétaires et locataires sont tous deux concernés, et doivent prendre les précautions utiles. Bien choisir son assurance…