Vous êtes ici : AccueilGuideDossierAssurance ski : pourquoi faire?

Assurance ski : pourquoi faire?

Tous les ans se pose la question de souscrire une assurance ski lors d'un séjour à la montagne. Proposé la plupart du temps avec l'achat des forfaits, on la paye sans trop savoir à quoi elle sert, ni si elle est vraiment utile. Et sur la pente des restrictions de budget, mieux vaut ne pas se laisser glisser à des dépenses superflues. En fait, on trouve plusieurs assurances sous le terme "Assurance ski". Ce qui peut porter à confusion. Le meilleur moyen d'y voir plus clair, c'est de savoir quels types d'assurances ski on peut souscrire, et aussi que certaines de vos assurances courantes incluent parfois des garanties relatives au séjour et aux activités en montagne ou à la neige (ski, surf, raquettes, motoneige...). Point avec le comparateur KelAssur...

Notion importante dans tous les cas: chacune de ces assurances et de ces "options" a ses propres conditions et limites de prise en charge. Certaines de ces assurances peuvent paraître obligatoires, d'autres garanties seront facultatives.

Les assurances courantes peuvent couvrir certains risques

Parmi les assurances courantes qui peuvent assurer certains risques lors d'un séjour au ski: assurance de carte bleue, assurance scolaire pour les enfants dans le cadre d'un  séjour classe des neiges, assurance habitation, assurance accident personnel, licence de sport etc.

Que couvre l'assurance ski?

Une assurance ski couvre au minimum votre Responsabilité Civile (si vous êtes responsable) avec la Défense/Recours(si vous êtes victime). S'y ajoute d'autres garanties: frais de secours, de recherche, de transport sanitaire. Et aussi perte ou vol du forfait, assistance rapatriement, chauffeur de remplacement, héliportage... Ou encore bris, perte et vol de matériel  etc. Mais toutes les assurances ski ne couvrent pas tout. Renseignez-vous et comparez-les avant de partir, même pour un court week-end de ski.

Doit-on souscrire une assurance ski à la station?

Pour savoir s'il est utile de souscrire en plus une assurance ski à la station où vous passerez vos vacances d'hiver, deux choses:

  • faites le tour de tous vos contrats (y compris de carte bleue et licences de club sportif) pour dénicher la fameuse garantie portant sur la pratique du ski et le séjour en montagne,
  • appelez la station, et éventuellement le club de ski, où vous allez passer votre séjour, pour qu'ils vous fournissent les éléments relatifs aux assurances ski qui vous seront proposées là-bas.

Ainsi, vous pourrez souscrire, ou ne pas souscrire, en toute connaissance de cause. Si elle est peu chère individuellement, la carte neige ou l'assurance ski représentent un budget non  négligeable pour toute une famille.

La licence carte Neige

C'est elle qu'on peut vous proposer de souscrire à votre premier passage en caisse. Soyez attentif: une fois souscrite, elle est valable toute l'année et vous apporte un niveau de garanties intéressant.
Or, l'agent de guichet ne sait pas forcément que vous l'avez déjà, si vous revenez le week-end suivant, ou que vous vous rendez dans une autre station. Pensez aussi à l'avoir sur vous, à chacun de vos séjours en montagne (y compris hors saison d'hiver, pour la pratique d'activités d'été en montagne). Vous pouvez vous renseigner auprès du ski-club de chaque station.

Une assurance annuelle, et mondiale

La licence Carte neige de la fédération Française de Ski (FFS) offre déjà un excellent niveau de garanties. Attention, ces garanties sont réservées à la pratique du ski en amateur. Elle est valable dans le monde entier. Elle couvre aussi d'autres activités que le ski, si elles sont pratiquées dans certains cadres.

Des extensions de garanties

On peut y ajouter des options complémentaires : varappe, alpinisme, escalade... Ou encore ajouter un complément de garanties (extensions de garanties) ouvrant droit au versement d'un capital en cas d'accident corporel par exemple.

La possibilité de souscrire en ligne

Bon à savoir : vous pouvez souscrire la carte neige par internet, à partir du 15 octobre de chaque année, directement sur le site de la FFS. Elle sera valable jusqu'au 14 octobre de l'année suivante.

Avantage: vous pourrez étudier tranquillement les conditions d'assurance de la Carte Neige. Comptez de 20,35 € tarif jeune, contrat de base, jusqu'à 137,55 € pour une formule étendue, avec l'option Famille loisirs (tarifs décembre 2011).

L'assurance du club de vacances en montagne

Certains clubs de vacances proposent ou incluent une assurance pour la durée de votre séjour en montagne, et pour les activités que vous y pratiquerez. Là aussi, demandez le détail avant d'arriver sur place, pour ajouter éventuellement avec des assurances complémentaires suivant le niveau d'assurance que vous souhaitez.

Attention  à l'héliportage, ou à la descente en traîneau

L'héliportage en montagne est très cher, et depuis peu à la charge des victimes d'accidents de montagne. Vérifiez que cette option est couverte par l'une de vos assurances, avec quel montant de remboursement, et surtout quelles limites. Que se passe-t-il par exemple, si vous avez un accident alors que vous étiez en pratique hors-piste?
La redescente du blessé en traîneau peut aussi entraîner des frais: vérifiez-le.

Rapatriement, soins et séjour à l'hôpital

•    Les  assurances ski peuvent proposer le remboursement des frais d'hospitalisation ou de soins, ainsi que d'éventuelles indemnités journalières. Ce qui peut venir en double de votre mutuelle santé, ou de votre assurance prévoyance. Les dépenses ne sont remboursées qu'une seule fois: vous pourriez donc payer pour une garantie inutile.
•    Le rapatriement est à considérer: si vous êtes conducteur du véhicule et que vous avez une jambe cassée, comment sera assuré le retour de votre famille, et le rapatriement de votre véhicule à votre domicile? Comparez les garanties des assureurs auto, ou même des mutuelles moto, car certains contrats prévoient cette clause.

Conseil pour bien choisir son assurance ski

Préparez votre départ et anticipez en posant les bonnes questions, aux interlocuteurs concernés; y compris votre assureur à vous. Et n'attendez pas le dernier moment...

Actualité guide
Si on n'est pas du métier, ou qu'on est un jeune assuré, on ne sait pas toujours quelle est la différence entre courtier en assurance, et agent d'assurance. Le distinguo ne compte pas pour…
Assurance risque locatif
Constituer sa retraite en investissant dans l'immobilier fait désormais partie du "plan retraite" des français, lorsqu'ils peuvent en avoir les moyens. Et pour y parvenir, la solution est…
assurance perte emploi
Connaissez-vous l'assurance "perte emploi"à Cette garantie permet d'assurer votre pouvoir d'achat en cas de chômage. En temps normal, l'assurance "perte emploi" est un type d'assurance jugé…