Vous êtes ici : AccueilGuideDossierRéassurance: l'assurance des assureurs

Réassurance: l’assurance des assureurs

Si votre assurance vous couvre contre les sinistres corporels ou matériels, vous êtes vous déjà demandé comment celle-ci s'assure de pouvoir tenir ses engagements? C'est le rôle de la réassurance. Souvent méconnue du grand public, KelAssur s'est penché sur cette notion de réassurance.

La réassurance pourrait se résumer à l'assurance des grands risques, ceux que même les géants de l'assurance ne sont capables de couvrir. KelAssur, comparateur d'assurances, vous y fait voir plus clair.

La réassurance, définition

Qu'est ce que la réassurance?

Un particulier souscrit une assurance pour couvrir un risque spécifique. De la même manière, la société d'assurance détenant le contrat (appelée la cédante) va aller "vendre" ce risque à une autre société, celle de réassurance (l'assureur secondaire). Comme tout autre assuré, la cédante verse des primes d'assurances à son réassureur, en fonction du risque couvert. 

Tout type de risque peut être redirigé vers une société de réassurance. Mais pourquoi un tel transfert? Tout simplement pour assurer la solvabilité des assurances en cas de coup dur. Imaginez, en cas de catastrophe naturelle par exemple, les fonds nécessaires à la reconstruction de l'ensemble des biens assurés? Difficile de penser qu'une seule entreprise d'assurance puisse tout prendre en charge. 

Exemple d'un cas de réassurance

Afin de mieux comprendre le principe de la réassurance, voici un exemple fictif. Attention, vous le verrez, les chiffres de la réassurance dépassent largement ceux utilisés!

Imaginons que deux particuliers souscrivent une assurance habitation auprès d'une de la même société. L'une à hauteur de 1 500 000€, l'autre de 2 000 000€. Le portefeuille dommages aux biens de l'assureur s'élèvera donc à 3 500 000€, et celui-ci touchera une prime d'assurance de la part de ses assurés. Le souci, c'est que ses fonds ne dépassent pas 3 000 000€. Il doit donc être sûr de couvrir ses assurés en cas de sinistres simultanés, pour ne pas risquer la faillite.

C'est la qu'intervient la société de réassurance. En cas de sinistre à hauteur de 3 500 000€, l'assurance cédante va se garantir la somme de 500 000€ auprès de l'assureur secondaire. En contrepartie, la société de réassurance va toucher un pourcentage sur la prime d'assurance de la cédante.

La réassurance, acteur mondial de l'assurance

Assurer les fonds propres de nos assurances

En fait, la réassurance assure une certaine stabilité financière au domaine de l'assurance, et au niveau mondial. Flexibles d'une année sur l'autre, les contrats de réassurance se réévaluent en fonction des besoins. Ainsi, les assurances cédantes, confiantes, pourront élargir d'autant plus leurs portefeuilles.

Selon l'APREF, l'Association des professionnels de la réassurance en France, le montant des contrats de réassurances s'élevaient à 220 milliards de dollars dans notre pays en 2011.

La réassurance est incontournable

La réassurance, c'est donc l'assurance à grande échelle. Si elle n'a aucun lien direct avec les assurés privés, c'est pourtant elle qui va assurer leurs indemnisations en cas de coup dur pour l'assurance cédante.

Par exemple, elles sont intervenues dans le cadre de l'attentat du World Trade Center. Sans sociétés de réassurance, on aurait pu imaginer l'effondrement du système d'assurance américain, ne disposant pas des fonds nécessaires pour répondre à ses engagements.

Comme tout système, la réassurance a ses limites. Le risque le plus craint par les assureurs est celui d'une catastrophe majeure, touchant un très grand nombre de personnes: pandémies, grandes catastrophes naturelles, ou encore attentats terroristes sont les bêtes noires des réassureurs. Ce qui explique le cas de l'assurance des accidents nucléaires, inexistante au niveau du particulier.

Actualité guide
Si on n'est pas du métier, ou qu'on est un jeune assuré, on ne sait pas toujours quelle est la différence entre courtier en assurance, et agent d'assurance. Le distinguo ne compte pas pour…
Assurance risque locatif
Constituer sa retraite en investissant dans l'immobilier fait désormais partie du "plan retraite" des français, lorsqu'ils peuvent en avoir les moyens. Et pour y parvenir, la solution est…
assurance perte emploi
Connaissez-vous l'assurance "perte emploi"à Cette garantie permet d'assurer votre pouvoir d'achat en cas de chômage. En temps normal, l'assurance "perte emploi" est un type d'assurance jugé…