Vous êtes ici : AccueilGuideGuideRéduire le budget santé de vos animaux de compagnie grâce à l’assurance animaux

Réduire le budget santé de vos animaux de compagnie grâce à l’assurance animaux

Selon la dernière enquête FACCO/TNS SOFRES, près d’un foyer sur deux en France possède un animal de compagnie. Parmi ces animaux de compagnie, on compte près de 12.5 millions de chats et 7.5 millions de chiens.

Les nouveaux animaux de compagnie seraient quant à eux plus de 6 millions. Ils regroupent les petits rongeurs comme les désormais classiques lapins ou hamsters, mais aussi les furets, les perroquets ou divers reptiles.

Posséder un animal de compagnie, quel que soit sa nature, coûte relativement cher. 48% des propriétaires d’animaux de compagnie dépensent moins de 500 € par an pour leur animal, 40% d’entre eux en dépensent entre 500€ et 1000 € et 12% déboursent plus de 1000€ pour leurs compagnons à poils, à plumes ou à écailles.

La santé des animaux de compagnie, un poste de dépense important



Parmi les principaux postes de dépense du budget « animal de compagnie » d’un foyer, il y a bien évidemment les frais de nourriture, les achats d’accessoires et de jouets ou bien encore les frais de garde lorsque les propriétaires partent en vacances ou s’absentent sans pouvoir emmener avec eux leur animal.

Si ces frais sont relativement prévisibles et stables dans le temps, un animal de compagnie peut occasionner d’autres dépenses plus inattendues.

Parmi les dépenses imprévisibles qui peuvent alourdir le budget, il y a la réparation des dégâts ou de la casse occasionnés par les animaux et les honoraires du vétérinaire lorsque l’animal tombe malade ou subit un accident. Sur ce dernier point, la facture peut facilement atteindre des sommets. Les tarifs des vétérinaires ne sont pas réglementés ni plafonnés, à l’inverse de ceux pratiqués par les médecins pour les êtres humains. Ils dépendent de l’acte pratiqué, de la région d’implantation du cabinet, de l’animal soigné et de la clinique vétérinaire.

Comme les cliniques vétérinaires sont d’ailleurs de mieux en mieux équipées pour proposer une qualité de soin et une finesse de diagnostic toujours plus optimales, le tarif des prestations proposées ne fait qu’augmenter. Et cela s’explique facilement : les cliniques vétérinaires, à l’instar des cliniques privées en médecine humaines, sont gérées comme des entreprises et doivent, pour rester compétitives et rentables répercuter leurs charges sur les tarifs des prestations proposées.

La multiplicité des animaux de compagnie que les vétérinaires doivent désormais soigner avec l’essor des NAC demande également une formation plus poussée des praticiens ou l’embauche de vétérinaires spécialisés dans les cabinets ou cliniques vétérinaires. Une raison de plus de faire grimper la facture !


Pour vous donner une idée, voici un panorama des tarifs pratiqués par les vétérinaires pour des actes courants :

  • Une consultation simple coute en général entre 30 € et 50 €. Le prix de la consultation peut doubler en cas de consultation en urgence la nuit, le week-end ou un jour férié,
  • Des analyses en laboratoire peuvent couter entre 50 € et 100 €,
  • Le prix d’une vaccination varie entre 45 € et 85 €, selon le type de vaccin,
  • Une opération chirurgicale, selon son type, peut couter entre 400 et 1800 €.
  • Une stérilisation est facturée entre 100 et 300 €.



A ces coûts, il faudra, dans la plupart des cas, ajouter le prix du traitement médicamenteux prescrit par le vétérinaire pour soigner la maladie diagnostiquée ou comme traitement post-opératoire.

Comment réduire la facture  santé pour votre animal de compagnie ?



Heureusement, il existe désormais des assurances pour animaux de compagnie qui permettent de se faire rembourser des frais de santé engagés pour son chat, son chien ou son NAC en cas de maladie ou d’accident.

Ces assurances pour animaux de compagnie qui fonctionnent comme les mutuelles santé « humaines » permettent de rendre l’imprévisible plus prévisible au niveau du budget consacré à son animal. En souscrivant une assurance santé pour votre animal de compagnie, vous vous acquittez tous les mois d’une cotisation. En échange et selon la formule souscrite, les frais de santé engagés pour un animal malade ou accidenté sont partiellement ou totalement remboursés.

Il n’y a alors plus de mauvaise surprise. Avec une assurance santé pour son chien, son chat ou son NAC, on sait précisément combien coutera la santé de l’animal de compagnie chaque mois. Cela permet également de ne plus hésiter à emmener son animal chez le vétérinaire, faute de fin de mois difficiles. Quand on sait que la plupart des maladies se soignent plus vite et plus efficacement lorsqu’elles sont prises tôt, cela permettra d’épargner de la souffrance à votre compagnon à plumes, à poils ou à écailles.

Certaines mutuelles santé pour animaux de compagnie proposent également des forfaits prévention qui permettent de se faire rembourser une partie des sommes dépensées pour éviter que son animal ne tombe malade. Parmi les frais de prévention qui peuvent être remboursés par ces formules, on peut compter les vaccins, les produits anti-tiques et antipuces ou même les vermifuges. De quoi réaliser encore de substantielles économies !

Comment fonctionne une assurance santé pour animaux



Très simplement ! Après vous être rendu chez votre vétérinaire pour faire soigner votre animal, il suffit d’envoyer à l’assureur la facture accompagnée, selon les assurances, d’une fiche de soin à faire remplir par le vétérinaire. Après traitement de la demande, l’assureur procède au remboursement de la totalité ou d’une partie du montant de la facture, généralement par virement bancaire directement sur votre compte.

Comment choisir une assurance santé pour son animal de compagnie



Il existe désormais sur le marché français de nombreuses compagnies d’assurance qui proposent des assurances santé pour les animaux de compagnie.

Pour bien choisir, il faut bien évidemment comparer les tarifs de chacune des formules proposées en fonctions des garanties offertes en contrepartie. Il est important également avant de choisir de s’informer sur les plafonds de remboursement prévus dans le contrat d’assurance animaux car ces plafonds sont des maximas de remboursement, autrement dit, le montant maximum que la mutuelle santé remboursera à l’assuré. Ces plafonds peuvent être annuels, par type de maladie ou d’accident ou total par animal.

Informez-vous également sur les délais de carence, c’est-à-dire le délai de prise d’effet des garanties après la souscription du contrat ainsi que sur les franchises, c’est-à-dire les sommes d’argent restant à la charge de l’assuré.

Renseignez-vous enfin sur les conditions de souscription au contrat, sur ces conditions de résiliation et sur les exclusions de garanties.  Certaines pathologies, antérieures à la souscription du contrat ou d’origine génétiques peuvent d’emblée être exclues.
Actualité guide
Axa Assurance logo
AXA
logo fiat: comparaison assureurs defiscalisation
Fiat est un constructeur automobile tout droit venu d'Italie. Le principal atout de la marque italienne, créée en 1899, est de proposer des modèles de voiture bien équipés, à des prix…
Comment assurer un objet de valeurà Et d'ailleurs, qu'est-ce qu'un objet de valeur pour votre assureurà