Vous êtes ici : AccueilGuideGuideRetraite complémentaire et retraite supplémentaire

Retraite complémentaire et retraite supplémentaire

En tant que chef d’entreprise du secteur privé, vous avez l’obligation d'adhérer aux institutions de retraite complémentaire : Arrco pour tous vos salariés, et Agirc pour les cadres et ce, quels que soient la forme juridique et le secteur d'activité de votre entreprise.

Vous pouvez également mettre en place, de façon facultative, une retraite supplémentaire pour vos salariés.

La retraite complémentaire obligatoire pour les salariés

Tout salarié, cotisant au régime général de la Sécurité sociale, est affilié auprès d'un régime complémentaire de retraite. Ainsi, lors d’un départ à la retraite, en plus de la pension de retraite de base versée par la sécurité sociale, il percevra une pension versée par le régime de retraite complémentaire auprès desquels lui et son entreprise auront cotisé. Les cadres ont l’avantage de cotiser auprès de deux régimes complémentaires de retraite ( Arrco + Agirc)

Des solutions de retraite « complémentaire supplémentaire »

En plus de la retraite du régime obligatoire (de base et complémentaire), l’entreprise peut mettre en place un contrat en faveur de ses salariés permettant de recevoir un complément de revenu. Il s’agit le plus souvent de dispositif d'épargne retraite collective. Ce type de contrat peut être proposé à tous les salariés, ou à une catégorie objective de salariés : les cadres, les non-cadres… Les solutions de retraite complémentaire privées sont diverses : Plan épargne retraite collective (PERCO), Plan d’épargne Entreprise (PEE), retraite par capitalisation ou encore IFC : pour savoir quel type de contrat est le plus adapté à votre entreprise, n’hésitez pas à faire réaliser un devis par des professionnels et comparez !

FAITES UN DEVIS !

Actualité guide
Moto
Vous avez craqué pour le dernier scooter à la mode, ou l'une des très performantes BMWà Seulement voilà : impossible de trouver une assurance pour votre deux-roues. Tous les assureurs moto…
Résilier sa mutuelle ou son assurance
Depuis la loi Chatel, on doit pouvoir résilier un contrat d'assurance ou de mutuelle, au motif de hausse de tarif. Attention, ce n'est pas toujoursà vrai. Le comparateur KelAssur vous…
Jeune conducteur, motard malussé, prêt de moto, usage professionnel (coursiers...): votre situation mérite une attention particulière assurer votre deux-roues.