Vous êtes ici : AccueilAssurance autoActualiteLes radars assurent le pactole à l'État

Les radars assurent le pactole à l’État

700 millions d'euros, c'est la somme que devrait rapporter les radars à l'État en 2012. L'Agence national du traitement automatisé des infractions, après calcule, pense en effet que cette recette peut varier entre 675 et 700 millions.

Une telle somme n'est pas sans éveiller la colère des automobilistes, qui ne veulent pas devenir les vaches à lait de l'État. KelAssur, votre comparateur d'assurance auto, vous dit tout, et vous donne aussi la possibilité de suivre les chiffres de la sécurité routière en 2012.

Le radar, ou l'assurance de gagner de l'argent

Entre janvier et juin 2012, c'est 324 millions d'euros de contraventions qui se sont venus renflouer les caisses de l'État. La pose de radars et l'apparition des nouveaux radars tronçons ne vont pas faire baisser ces chiffres, bien au contraire: fin 2011, 3 700 radars étaient installés en France, et il y en aura 4 100 d'ici fin 2012.   

La vitesse assure-t-elle les accidents?

Pour  Etienne Coyault, chargé d'études de l'association 40 millions d'automobilistes, la vitesse n'est pas la première cause d'accidents. Il dénonce la répression excessive, et sans logique. En effet, un radar est installé en moyenne tout les 42km l'autoroute, et tout les 1 015 km sur les routes. Les autoroutes ne représentent pourtant que 5% à 6% des morts sur la route...

 Actualités Assurance Auto
label origine française peugeot citroen
Malgré les chiffres peu flatteurs des ventes de voitures françaises, PSA Peugeot-Citroën peut enfin se réjouir d'une chose: 6 de ses modèles ont obtenu le label "Origine France Garantie".…
Ventes automobile
Rien ne va plus pour les grands constructeurs automobiles. La tendance à la baisse des ventes de véhicules neufs à la fin de l'année 2008 se confirme et même s'accentue.
Entre le carburant, l'entretien et la location de votre garage, sans oublier l'assurance, votre voiture vous coûte un bras. Pour réduire un peu ces dépenses, pourquoi ne pas la louer quand…